Entre satisfactions et attentes, Bordeaux Euratlantique vue par les entreprises

 |  | 1137 mots
Lecture 7 min.
La rue des Gamins, à Bordeaux Belcier, est l'un des quartiers les plus aboutis de Bordeaux Euratlantique.
La rue des Gamins, à Bordeaux Belcier, est l'un des quartiers les plus aboutis de Bordeaux Euratlantique. (Crédits : Thibaud Moritz / Agence APPA)
Entre les entreprises qui se sont installées dans les bâtiments neufs de Bordeaux Euratlantique et celles qui étaient déjà installées dans ce périmètre avant la création de l’opération d’intérêt national, les perceptions ne sont pas les mêmes. Bordeaux Euratlantique, c’est d’abord une image de marque, un bouillonnement économique et une facilité d’accès grâce à la proximité de la gare. Mais c'est aussi encore beaucoup de questions et une demande de davantage d’informations.

Initiée en 2010 et constituée d'une douzaine de quartiers sur plus de 730 hectares à Bordeaux, Bègles et Floirac, Bordeaux Euratlantique devrait accueillir 30.000 emplois et 50.000 personnes d'ici 2030. Dans son périmètre : des logements, des commerces, des bureaux. A mi parcours, qu'en pensent les entreprises qui y sont installées ? Les avis sont partagés.

Une image de marque

Parmi les satisfaits, figure la Caisse d'épargne Aquitaine Poitou-Charentes (CEAPC) qui restera comme la première entreprise à avoir installé, début 2017, son siège social dans le quartier Bordeaux Euratlantique.

"Alors qu'il s'agissait de la plus importante opération urbaine hors Ile-de-France, il était difficile pour une banque régionale comme la nôtre de ne pas accompagner le développement de ce projet majeur. Nous avons donc été pionnier et nous nous sommes installées sur la base d'une promesse qui a été tenue. Mis à part le pont Simone Veil, et le prolongement des quais qui n'a pas été réalisé, l'agenda a été respecté. La Cour des comptes a d'ailleurs récemment salué la performance de Bordeaux Euratlantique", témoigne Roland Beguet en charge du pôle ressources.

Aucun regret non plus pour la startup bordelaise Wiidii, en pleine croissance, qui a aussi fait le choix de Bordeaux Euratlantique qui 'cochait toutes les cases et même plus', reconnait Céline Pluijm, directrice des...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :