Bordeaux Euratlantique : Stéphan de Faÿ invité du Petit-déjeuner du 30 octobre 2020

 |  | 240 mots
Lecture 1 min.
Stéphan de Faÿ dirige l'établissement public d'aménagement Bordeaux Euratlantique depuis 2014.
Stéphan de Faÿ dirige l'établissement public d'aménagement Bordeaux Euratlantique depuis 2014. (Crédits : Bordeaux Euratlantique)
Alors que Bordeaux Euratlantique fête ses dix ans, son directeur général depuis 2014, Stéphan de Faÿ sera l'invité du Petit-déjeuner La Tribune le vendredi 30 octobre 2020 à Bordeaux, en partenariat avec le Crédit agricole d'Aquitaine. Urbanisme, logements, bureaux et espaces verts : ce sera l'occasion de dresser le bilan des dix années écoulées et de se projeter à l'horizon 2030.

Plus vaste opération d'aménagement urbaine hors de région parisienne, l'Opération d'intérêt national Bordeaux Euratlantique a été créée il y a tout juste dix ans et est programmée pour s'achever en 2030. Pour parler de tout le chemin parcouru et de tout ce qui reste à réaliser, Stéphan de Faÿ, directeur général de l'Etablissement public d'aménagement Bordeaux Euratlantique, sera l'invité du Petit-déjeuner La Tribune le vendredi 30 octobre 2020 à Bordeaux, en partenariat avec le Crédit agricole d'Aquitaine.

Avec 738 hectares et plus de 2.5 millions de m2 à construire en vingt ans, Euratlantique a déjà profondément transformé le quartier de la gare Saint-Jean et le sud de Bordeaux mais aussi Bègles et Floirac. Urbanisme, logement, espaces verts, bureaux, commerces et vie de quartier : Stéphan de Faÿ reviendra sur les grands lignes de son action, sur les principaux projets en cours, sur les nouvelles orientations politiques des maires écologistes de Bordeaux et Bègles ainsi que sur l'impact de la crise économique sur les marchés immobiliers : logements, commerces et bureaux.

Vendredi 30 octobre 2020 de 8h30 à 10h à l'Intercontinental Bordeaux Grand Hôtel, place de la Comédie à Bordeaux. Entrée libre mais inscription préalable obligatoire.

En raison de la crise sanitaire, le nombre de places sera limité et le port du masque obligatoire tout comme le respect strict des gestes barrières et des distanciations physiques.

>> Je m'inscris

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :