Bordeaux Euratlantique : que dit la Cour des comptes sur la gestion de l'EPA ?

 |  | 1730 mots
La tour Hypérion est l'un des nombreux immeubles à pousser sur les 738 hectares de l'opération d'intérêt métropolitain Bordeaux Euratlantique.
La tour Hypérion est l'un des nombreux immeubles à pousser sur les 738 hectares de l'opération d'intérêt métropolitain Bordeaux Euratlantique. (Crédits : PC / La Tribune)
Les magistrats de la Cour des comptes n'ont pas pour habitude de tresser des lauriers aux gestionnaires publics locaux ou nationaux. Mais dans le cas de l'EPA Bordeaux Euratlantique, créé en 2010, ils notent "une gestion globalement performante" bien que "non exempte de fragilités" dans son fonctionnement interne. Sept recommandations sont ainsi adressées à la direction.

738 hectares et plus de 2.5 millions de m2 construits en vingt ans, dont près de la moitié de logements, pour environ un milliard d'euros. Ce sont les mensurations gigantesques de l'opération d'intérêt national (OIN) mené par l'établissement public d'aménagement (EPA) Bordeaux Euratlantique au sud de Bordeaux, à Bègles et Floirac. Il s'agit ni plus ni moins que du plus grand projet d'aménagement urbain hors Ile-de-France. Créé en 2010, cet outil d'aménagement piloté par l'Etat et les collectivités locales concernées est au milieu du gué puisque ses opérations doivent s'achever en 2030. Lancée pour accompagner l'arrivée de la grande vitesse à Bordeaux, l'OIN a d'ores et déjà profondément modifié le visage du sud de l'agglomération.

Une gestion "globalement performante"

C'est pour s'assurer de la bonne et sincère utilisation des deniers publics dans cette vaste opération que la Cour des comptes a scruté le fonctionnement de l'EPA de 2013 à 2019. L'établissement fonctionne avec une équipe de 53 personnes dirigée depuis six ans par Stéphan de Faÿ, ancien directeur général adjoint de l'EPA de la Défense Seine Arche. "Le management est largement concentré par le directeur général [...] Cette concentration des compétences lui donne un rôle central et incontournable pour appréhender l'activité de l'établissement dans sa globalité. Elle présente toutefois un risque de fragilité pour le fonctionnement de l'établissement en cas d'indisponibilité ou de départ de l'intéressé", considèrent les magistrats, soulignant que l'EPA est très bien inséré dans son environnement local : "Faisant preuve de professionnalisme, de réactivité et d'écoute, l'action d'Euratlantique est unanimement saluée par l'ensemble des acteurs locaux."

Périmètre Bordeaux Euratlantique

Les 738 hectares du périmètre de l'OIN Bordeaux Euratlantique. (crédits EPA, cliquez sur l'image pour l'agrandir).

Plus globalement, ce rapport délivre une série de bons points à l'établissement malgré quelques réserves. Le rapport de 80 pages conclut ainsi à une "gestion globalement performante, mais non exemple de fragilités",...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :