Qui sont les dix nouvelles entreprises accélérées par UpGrade Nouvelle-Aquitaine ?

 |   |  1312  mots
Dix entreprises bénéficieront en 2020 d'un accompagnement inédit compte-tenu de la situation sanitaire.
Dix entreprises bénéficieront en 2020 d'un accompagnement inédit compte-tenu de la situation sanitaire. (Crédits : UpGrade Nouvelle-Aquitaine)
Drones, cobotique, e-santé, gestion de l'eau et univers du vin, du livre et de la presse en ligne : les dix lauréats de la promotion 2020 de l'accélérateur régional UpGrade Nouvelle-Aquitaine sont désormais connus et font preuve d'une grande diversité. Ces entreprises feront l'objet d'un accompagnement à distance par les services de développement économique du conseil régional dans ce contexte de confinement inédit.

"L'une des missions principales d'UpGrade Nouvelle-Aquitaine est de sortir le dirigeant de son isolement en l'entourant d'un cercle enrichissant et d'entrepreneurs solidaires. Cette priorité garde tout son sens dans cette période d'incertitude maximale. Cette 4e promotion est déjà soudée dans la tourmente tout en ayant des enjeux court terme qui diffèrent en fonction de l'impact de la crise sur leurs activités", fait valoir Martine Espiet, la directrice de cet accélérateur d'entreprises piloté par le conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, qui vient de présenter les dix lauréats de la promotion 2020 parmi lesquels figurent quelques têtes déjà biens connues et d'autres en devenir.

Accompagnement malgré le confinement

Les dix entreprises sélectionnées viennent de Limoges, Bergerac, La Rochelle et de la région bordelaise. Contrairement aux deux années précédentes, l'accélérateur régional a choisi de retenir une seule promotion de dix entreprises (contre deux de cinq entreprises habituellement) "afin de créer une émulation collective encore plus forte" entre les lauréats.

L'accompagnement d'UpGrade a été adapté à ce contexte inédit. Ses équipes aideront les entrepreneurs à trouver des solutions spécifiques de financement à court terme tout en gardant à l'esprit l'accélération future, à mener des réflexions sur l'offre, les marchés et les cibles pour identifier des secteurs répondant aux enjeux de sortie de crise ou encore à travailler sur le volet ressources humaines pour maintenir la cohésion de l'équipe. La sortie du confinement sera également abordée pour lever les freins à la reprise, adapter les budgets prévisionnels d'accélération pour lever des fonds, et réfléchir sur l'organisation et la structuration future. Pour l'instant, cet accompagnement se fait à distance mais lorsque le confinement sera levé, la méthodologie habituelle reprendra son cours en présentiel : un suivi individuel au sein des entreprises et une journée par mois rassemblant entrepreneurs, partenaires et mentors.

Parmi ses anciens élèves, UpGrade compte notamment Meshroom VR, Olikrom, Rhinov, eShard, Lucine, Marbotic, Poietis, ou encore Mieuxplacer.com.

Les dix lauréats 2020

  • Aerospline (cobotique, Bruges)

Fondée en 2011 par Maxime Hardouin et Nicolas De Saeger, Aerospline développe des cobots, des robots collaboratifs, dans le domaine aéronautique. Spécialiste de la cobotique et de la mécatronique elle compte Safran, Figeac Aéro et Dassault parmi ses clients. Aerospline, qui emploie dix salariés, souhaite également diffuser ses cobots dans de nouvelles industries sensibles aux risques professionnels comme le désamiantage de bâtiments, qui fait l'objet d'un projet R&D, nommé Exelite, conduit à hauteur de 1,2 M€ avec l'entreprise BDS et soutenu par la Région Nouvelle-Aquitaine.

Lire aussi : Pourquoi l'usine du futur ne sera pas que technologique (1/2)

  • Aquassay (gestion de l'eau, Limoges)

Depuis 2015, Aquassay propose aux sites industriels et aux municipalités des solutions d'optimisation de la gestion de l'eau, respectueuses des directives relatives à l'efficacité hydrique : moins consommer et moins polluer. Les deux cofondateurs, Stéphane et Jean-Emmanuel Gilbert, ont développé un outil de suivi en temps réel de l'intégralité d'un site par le biais du logiciel eWE (e-Water Efficiency) et d'un SaaS en ligne. Certifiée ISO 27001 et présente dans le monde entier, la société AQUASSAY gère des milliers de requêtes sécurisées de données par jour pour des clients tels que Nestlé Waters et Michelin.

Lire aussi : Bassin Adour-Garonne : la gestion de l'eau fragilisée par les coupes budgétaires

  • Dronisos (drones, Canéjan)

Créée fin 2016 par Jean-Dominique Lauwereins et Laurent Perchais, Dronisos s'est faite connaître par ses spectacles aériens combinant plusieurs centaines de drones. En France, elle a l'autorisation d'utiliser jusqu'à 400 drones sur son terrain d'entrainement à quelques kilomètres de Bordeaux. Cette société innovante emploie 24 personnes à Bordeaux ( artistes, scénographes et ingénieurs) et réalise 80 % de son chiffre d'affaires à l'étranger avec déjà plus de 10.000 show réalisés dans 20 pays. Dronisos a récemment ouvert un bureau à Orlando (Floride, Etats-Unis).

Lire aussi : Dronisos change de modèle pour se démultiplier

  • Gleeph (réseau social autour du livre, La Rochelle)

"Gleeph est une application sociale littéraire grand public qui propose des services technologiques pour la chaîne de valeur du livre", indiquent ses deux cofondateurs rochelais Guillaume Debaig et Khalil Mouna. Ce réseau social littéraire gratuit permet à ses utilisateurs de gérer leur bibliothèque, de découvrir des livres, des lecteurs, des avis... et de trouver des livres chez un libraire à proximité.

  • Icohup (radioprotection, Limoges)

Cette société créée en 2016 par Gaël Patton et Louis Moreau, commercialise depuis l'an dernier une gamme de produits et de services pour la protection des personnes et de l'environnement vis-à-vis des rayonnements ionisants (radioactivité, rayons X, etc.). Icohup développe ses propres technologies de détection et de communication dans la logique de l'industrie 4.0. Les produits Icohup sont conçus et fabriqués en France et vise les marchés des structures médicales, de l'industrie nucléaire et de la défense. L'entreprise compte seize salariés.

  • Nomadeec / Exelus (télémédecine, Bordeaux)

Créée et éditée par la société Exelus, Nomadeec est une plateforme de télémédecine récemment retenue par le ministère de la Santé face à la crise sanitaire du Covid-19. L'entreprise fondée par Xavier Maurin et Louis Rouxel connaît un développement dynamique ces derniers mois et a levé 3 M€ fin 2019 auprès du groupe Orpea spécialisé dans la dépendance. L'entreprise emploie une douzaine de collaborateurs.

Lire aussi : Télémédecine : Exelus déploie Nomadeec dans 70 établissements de Nouvelle-Aquitaine

  •  Poool (presse en ligne, Bordeaux)

Les quatre cofondateurs - Maxime Moné, Gabriel Grandidier, Ugo Stephant et Alexandre Santini - proposent avec Poool, créée en 2019, une solution permettant aux médias en ligne de valoriser et monétiser leurs articles. Des paywalls dynamique déjà adoptés par 80 médias pour leur permettre de "tester facilement des stratégies marketing et de créer une relation personnalisée avec leurs lecteurs". Poool a également développé une plateforme - le Digital media review - permettant à ses utilisateurs de comparer leurs pratiques et leurs résultats.

  • Reflet du Monde (drones, Bordeaux)

Créée en 2014, Reflet du Monde est hébergée et accompagnée par Bordeaux Technowest à Mérignac. Cette entreprise de drones s'appuie sur quatre piliers : la prestation d'imagerie aérienne, la formation au télépilotage de drones, la vente de drones professionnels et un bureau d'études et de R&D. Reflet du Monde cible notamment le marché agricole avec un drone dédié.

Lire aussi : Drones : Reflet du Monde cible l'agriculture pour décoller

  • Somm'it (logiciel professionnel hôtellerie-restauration, Bordeaux)

Cette plateforme de gestion de boissons et de vins dédiée aux restaurateurs et aux sommeliers a été créée en 2015 par Grégory Castelli avec l'aide du célèbre sommelier Gérard Basset. "L'objectif du logiciel est d'administrer toute la vie d'une boisson en un seul outil et permettre aux sommeliers, aux chefs, aux gérants de gagner de l'argent, en plus du temps. Ils peuvent rapidement et finement, gérer, organiser, tracer leurs commandes, leurs ventes, leurs stocks, leurs inventaires, leur carte des boissons et leurs fournisseurs", indique Somm'it, qui compte une centaine de clients et 15 salariés.

  • Winetailors (logiciel professionnel hôtellerie-restauration, Bergerac)

Créée en 2013 à Bergerac par Alexandre Chevrollier, Winetailors propose des solutions spécifiquement dédiées aux agents commerciaux, aux maisons de vins et spiritueux ainsi qu'à tous les professionnels de la restauration et les cavistes pour faciliter leur gestion métier et commerciale, leurs problématiques de stock et de logistique et leurs tâches administratives et commerciales.

Lire aussi : Vitirev : "les viticulteurs doivent aller vers les modèles attendus par les consommateurs !"

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :