UpGrade : qui sont les cinq nouveaux lauréats de l'accélérateur de Nouvelle-Aquitaine ?

 |   |  1034  mots
De gauche à droite : Perrine Laquèche (UpGrade), Laurent Sebag (App’s miles), Michael Turbe (Marbotic), Anne-Laure Bedu (Région Nouvelle-Aquitaine), Guillaume-Olivier Doré, (Mieuxplacer.com), Maryne Cotty-Eslous (Lucine), François Le Tanneur (App’s miles), Jonathan Azoulay (Talent.io), André Doumec (Meshroom VR).
De gauche à droite : Perrine Laquèche (UpGrade), Laurent Sebag (App’s miles), Michael Turbe (Marbotic), Anne-Laure Bedu (Région Nouvelle-Aquitaine), Guillaume-Olivier Doré, (Mieuxplacer.com), Maryne Cotty-Eslous (Lucine), François Le Tanneur (App’s miles), Jonathan Azoulay (Talent.io), André Doumec (Meshroom VR). (Crédits : Maria Alberola)
L'accélérateur de startups fondé par le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine et opéré par Bordeaux Unitec accueille cinq nouvelles entreprises innovantes dans des domaines variés : App's Miles (fidélisation client), Lucine (esanté), Marbotic (jouets connectés), Meshroom (visualisation 3D) et Mieuxplacer.com (épargne en ligne).

Bénéficier des retours d'expériences pour se prémunir des risques liés à la phase d'hyper-croissance : c'est le service que les équipes de l'accélérateur UpGrade, lancé l'an dernier par le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine et Unitec, proposeront à cinq nouvelles jeunes entreprises pendant douze mois. App's Miles, Lucine, Marbotic, Meshroom et Mieuxplacer.com succèdent ainsi à Dynvibe, Eshard, Olikrom et Rhinov qui constituaient la première promotion d'UpGrade tandis que Poietis et Displayce, arrivés en cours d'année resteront encore quelques mois.

Cinq lauréats pour quinze candidatures

Les cinq nouveaux lauréats ont été sélectionnés parmi une quinzaine de candidatures, dont seulement deux étaient non girondines. "Nous avons retenu trois principaux critères : une équipe de dirigeants porteurs d'une ambition forte et d'une capacité à la mettre en œuvre ; un bon "time-to-market" et une traction significative de l'entreprise au regard de différents indicateurs tels que des preuves de concept (POC), le chiffre d'affaires ou les commandes des clients", explique Perrine Laquèche, la directrice de l'accélérateur régional.

Accompagné l'an dernier, Bastien Paquereau, le co-fondateur et dirigeant de Rhinov, qui vient d'être racheté par le groupe Maisons du Monde, en tire un bilan très satisfaisant : "Nous cherchions à prendre de la hauteur par rapport à notre business et l'état de l'entreprise et, plus particulièrement, à être challengés sur notre structuration RH, sur l'étape de la levée de fonds et du financement et sur l'opportunité d'aller à l'international. On a obtenu des réponses et un accompagnement sur mesure sur ces trois points."

Des ajustements pour cette deuxième promotion

UpGrade structure son accompagnement individuel et collectif de douze mois autour de trois axes  :

  • marketing et déploiement commercial international,
  • compétence et organisations (RH, production, qualité, juridique...),
  • stratégie financière et outils de pilotage.

Les retours d'expérience de la première promotion, tant du côté des entrepreneurs accompagnés que des équipes d'UpGrade, ont permis de procéder à quelques ajustements pour cette seconde itération. "Les retours sont globalement très positifs mais il y a une demande d'être plus rapide sur la première phase de diagnostic à 360 pour aller plus vite sur la phase de structuration de la stratégie de scale up sur 24 mois", témoigne Perrine Laquèche. Et pour poursuivre la dynamique de groupe née des rencontres mensuelles entre les dirigeants d'entreprises et les équipes d'UpGrade, il a été décidé de "poursuivre l'accompagnement six mois supplémentaires sur un plan de suivi stratégique avec un rythme mensuel", ajoute la directrice qui fait également état d'une demande de ces entrepreneurs de travailler collectivement sur telle ou telle problématique rencontrée par l'un d'entre eux.

Le principal point noir étant finalement la concentration du programme sur des entreprises exclusivement bordelaises alors même qu'il s'agit d'un programme régional. "Nous devons nous mettre au service de toute la grande région Nouvelle-Aquitaine et il y a donc des progrès à faire en mobilisant davantage nos partenaires pour sourcer des entreprises de toute la région", reconnaît Perrine Laquèche.

Voici les cinq nouveaux lauréats de l'accélérateur UpGrade :

App's Miles

Co-fondée par François Le Tanneur et Laurent Sebag en 2014, App's Miles opère dans le domaine de la fidélisation client en proposant une plateforme SAAS en marque blanche multicanales (point de vente, site web, application mobile). "30 % plus efficace et 40 % moins cher" : c'est la promesse de cette entreprise de six salariés qui a réalisé 431.000 euros de chiffre d'affaires l'an dernier et revendique 15 grands comptes clients et 1,2 million d'utilisateurs.

Lucine

Développer des applications permettant de soulager la douleur de personnes souffrant de maladies chroniques sans médicament et sans effet secondaire : c'est l'objectif de Lucine, co-fondée en 2017 par Maryne Cotty-Eslous et Aymeric Espérance. Forte de 978.000 euros de chiffre d'affaires en 2018, Lucine a mené une croissance dynamique et emploie désormais 38 collaborateurs. La startup indique que 2.000 patients ont déjà testé sa solution.

Lire aussi : Thérapies numériques : les promesses de Lucine

Marbotic

Cette jeune pousse, créée par Marie Merouze dès 2012, a fait parler d'elle l'an dernier en signant un contrat de distribution exclusif avec Apple au plan mondial pour l'un de ses jouets en bois connectés et interactifs. L'an dernier Marbotic a levé 2 M€ pour doper son activité à l'international qui représente 90 % de son chiffre d'affaires, notamment aux Pays Bas aux sein des écoles maternelles et élémentaires. L'entreprise compte 12 salariés.

Lire aussi : Marbotic lève 2 M€ pour accélérer à l'international

Meshroom VR

Rentrée du CES de Las Vegas en janvier dernier avec un Award dans la catégorie logiciel, Meshroom VR a été créée en 2017 avec l'ambition de déployer dans toutes les entreprises un outil aussi simple et accessible que convaincant de visualisation 3D via un casque de réalité virtuelle. La startup revendique 60 grands comptes et PME signés, des accords avec sept distributeurs et une présence dans six pays. L'équipe de huit salariés est en plein processus de levée de fonds. "Meshroom VR illustre bien ce que nous cherchons à faire. Elle figure parmi les plus jeunes de la promotion et avec le chiffre d'affaires le plus faible des cinq mais le jury a salué le produit jugé très convaincant et le modèle sur abonnement et a considéré que l'entreprise devait bien être accompagnée dès cette année car c'est maintenant qu'elle doit accélérer sur son marché", éclaire Perrine Laquèche.

Lire aussi : Meshroom VR, Holoforge et Projet Stars : trois usages différents des réalités virtuelle et augmentée

 Mieuxplacer.com

Créée en 2016 par Guillaume Olivier-Doré, la plateforme d'épargne en ligne pour les particuliers n'a pas perdu son temps avec 5,5 M€ levées en deux fois. Fin 2018, cette statup de la "fintech" employait 25 personnes entre Bordeaux et Paris et revendique 1.500 utilisateurs ayant placé des sommes allant de 10.000 à 500.000 € sur ses 170 produits d'épargne et investissement. Ses conseils individualisés s'appuient sur ses experts et un outil d'intelligence artificielle.

Lire aussi : La fintech Mieuxplacer.com lève 3,5 M€

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :