Aménagement d'intérieur : Rhinov rejoint Maisons du Monde et recrute 60 personnes à Bordeaux

 |   |  757  mots
Créée en 2013, Rhinov emploie une cinquantaine de salariés à Bordeaux.
Créée en 2013, Rhinov emploie une cinquantaine de salariés à Bordeaux. (Crédits : Rhinov)
Le groupe Maisons du Monde a fait l'acquisition de 70,4 % du capital de la startup Rhinov, spécialisée dans la simulation en 3D d'aménagements d'intérieur à partir d'un plan ou d'une photo pour les professionnels comme pour les particuliers. Rhinov, qui s'adresse aux professionnels comme aux particuliers, vise 2,5 M€ de chiffre d'affaires en 2019 et devrait doubler de taille d'ici fin 2020 pour atteindre 120 salariés à Bordeaux.

Pour une startup en croissance, le rachat par un grand groupe est-il une réussite ou un échec ? Cette question, qui sera au cœur de la présentation de l'édition 2019 du Startupper Bordeaux le 2 juillet prochain, Bastien Paquereau, le CEO de Rhinov se l'est inévitablement posée avant d'opter pour un rapprochement avec le groupe français Maisons du Monde.

"Initialement, on poursuivait l'objectif de boucler une levée de fonds classique et on a d'ailleurs eu des propositions fermes de fonds d'investissement autour de 2 M€. C'est à ce moment là que Maisons du Monde, avec qui nous travaillons depuis l'an dernier, a pris connaissance de notre démarche et nous a fait part de son intérêt. On a donc eu la possibilité de choisir notre avenir", raconte à La Tribune le jeune dirigeant.

Complémentarité des savoir-faire

Le cœur de métier Rhinov c'est de fournir simplement des simulations en 3D d'aménagements intérieurs à partir d'un plan ou d'une photo. Une offre proposée aux professionnels (agents immobiliers et promoteurs) comme aux particuliers. Pour ces derniers, la startup a conçu un produit à 99 € par pièce qui permet de recevoir une proposition de décoration personnalisée, notamment à partir d'un quizz gratuit, et d'acheter les meubles et éléments proposés directement depuis la simulation. Rhinov, qui gère plus de 1.500 projets de décoration par mois, se rémunère alors via une commission.

De son côté, Maisons du Monde qui pèse 1,1 Md€ de chiffre d'affaires et 336 magasins dans neuf pays, propose depuis septembre dernier la solution de Rhinov agrémentée de son propre catalogue dans la cinquantaine de coins "Conseil Déco" déployés progressivement dans ses magasins. Un premier rapprochement qui a permis d'établir la confiance. De là à acter un rachat ?

"Plusieurs aspects ont emporté notre décision", répond Bastien Paquereau. "La marque Maisons du Monde, d'abord, qui est forte et constitue l'une des plus belles réussites du secteur. Nos offres de produits complémentaires, ensuite, même si on continuera de sourcer des produits ailleurs. Et leur capacité de distribution de service digital et de maillage territorial, enfin. En résumé, Maisons du Monde a tout ce dont nous avons besoin pour nous développer mais que nous n'avions pas jusque là !"

Des garanties d'autonomie

Concrètement, Maisons du Monde a racheté 70,4 % du capital de Rhinov, pour un montant non divulgué, devenant ainsi nettement majoritaire. Pour autant, Bastien Paquerau assure avoir obtenu des garanties d'autonomie et de préservation de la marque Rhinov. "Nous n'avons pas vocation à être absorbés au sein de Maisons du Monde mais bien à opérer de manière autonome en restant à Bordeaux avec la même équipe dirigeante. Nous n'interviendrons pas en marque blanche mais sous le nom Rhinov et sans exclusivité vis-à-vis de Maisons du Monde qui a l'intelligence de vouloir préserver notre offre de services", fait-il valoir.

S'il n'y a pas d'exclusivité, l'idée est quand même de jouer sur les synergies entre les deux entreprises. "Nous proposerons le catalogue de Maisons du Monde mais pas seulement. Si un produit tiers est en concurrence frontale, il sera évidemment écarté mais on proposera d'autres marques complémentaires", précise Bastien Paquereau, qui pourra aussi s'appuyer sur les fonctions supports du groupe.

60 recrutements de décorateurs d'intérieur à Bordeaux

Depuis sa création en 2013, Rhinov a investi 2 M€ en R&D pour peaufiner son offre et déploiera une nouvelle interface UX (expérience utilisateur) dès le mois d'octobre. "Le rachat par Maisons du Monde qui partage et soutien notre ambition de rendre plus accessible la décoration d'intérieur vas nous permettre d'aller bien plus vite que ce nous avions prévu initialement en levant des fonds, y compris sur le volet international", souligne le CEO, qui a été accompagné par l'accélérateur régional UpGrade ces douze derniers mois. Maisons du Monde réalise 40 % de ses ventes hors de France.

Rhinov vise 2,5 M€ de chiffre d'affaires pour 2019, soit une progression fulgurante de +92 % par rapport à 2018 qui devrait se poursuivre l'année prochaine. Et pour suivre la cadence, l'entreprise, qui compte 60 salariés (commerciaux, décorateurs, graphistes 3D et ingénieurs en informatique), prévoit de doubler de taille d'ici 18 mois en recrutant une soixantaine de décorateurs et architectes d'intérieur. Actuellement installée à Bègles, à deux pas du centre commercial Rives d'Arcins, Rhinov souhaite se rapprocher de Bordeaux, possiblement du côté de la Cité numérique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/06/2019 à 9:30 :
Joli article promotionnel, dénué de tout esprit critique et d'analyse de la part du "journaliste" qui l'a écrit... Il faut quand meme être sacrément mal informé pour laisser penser que cette opération est un succès pour ses actionnaires historiques ! :)
Réponse de le 20/06/2019 à 9:49 :
Bonjour,
Il n'est nulle part écrit dans l'article que ce rachat est un succès pour ses actionnaires historiques. Ces derniers donnent leur point de vue, lequel est étayé par d'autres interlocuteurs.
Par ailleurs, si vous avez des éléments attestant du contraire, n'hésitez pas à me les faire parvenir.
En vous remerciant pour votre intérêt,
Bien cordialement

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :