E-commerce : Nfinite dévoile sa feuille de route à 100 millions de dollars

100 millions de dollars pour Nfinite ! La startup créée en 2016 à Bordeaux annonce une levée de fonds record pour accélérer dans le domaine de la digitalisation des catalogues clients des acteurs du e-commerce. Avec sa solution de numérisation 3D, elle compte devenir leader du secteur du "merchandising numérique" en s'appuyant sur le marché moteur que sont les États-Unis. Les détails avec Alexandre de Vigan, le fondateur et CEO de l'entreprise qui va doubler de taille dans les prochains mois.

5 mn

Avec une plateforme de modélisation 3D, Nfinite est capable de numériser le catalogue produit des acteurs du e-commerce.
Avec une plateforme de modélisation 3D, Nfinite est capable de numériser le catalogue produit des acteurs du e-commerce. (Crédits : Nfinite)

"C'est même plus que ce que l'on attendait ! Ça correspond à notre plan de développement le plus optimiste. Insight est le partenaire qui peut nous accompagner le plus en terme de scale [passage à grande échelle, NDLR] et de positionnement. On est désormais là pour être le leader identifié auprès de tout acteur qui veut faire du e-commerce", révèle Alexandre de Vigan à La Tribune.

Le CEO de Nfinite (ex Hubstairs) se montre prolixe pour aborder le nouveau tournant majeur pris par sa société. Après un premier tour de table de 15 milliosn de dollars en février dernier, Nfinite a annoncé ce 7 juin une levée de fonds de 100 millions de dollars (93 millions d'euros).

Lire aussi 5 mnE-commerce : Europazon brandit les atouts de la marketplace au service du « Made in France »

Numériser les catalogues du e-commerce

Au-delà du record absolu pour une jeune pousse de Nouvelle-Aquitaine, ce tour de table est aussi très remarqué à l'international. Mené par le fonds américain Insight Partners, il va permettre à la startup basée à Bordeaux d'étendre son offre comme cela n'a jamais été fait dans le domaine de la numérisation des catalogues produits du e-commerce.

La technologie développée par Nfinite repose sur un principe de numérisation des articles physiques directement déployable sur les sites de ses clients en Saas (software as a service). "On est les seuls au monde à embed [intégrer, NDLR] notre outil dans une plateforme en ligne et à proposer à nos clients retailers [commerçants, NDLR] de passer leur catalogue d'un modèle 2D à 3D", explique le CEO. Jusqu'ici, les acteurs du e-commerce sont contraints d'illustrer leurs produits grâce aux visuels uniformes des fournisseurs, que beaucoup de vendeurs utilisent sur leurs sites. Ou en faisant appel à un studio de création pour créer des visuels plus originaux. Cette solution se révèle particulièrement onéreuse en argent et en temps. Face à cela, Nfinite propose un outil immédiatement accessible et capable de générer des milliards de visuels.

Lire aussi 5 mnEn 2021, Cdiscount a préservé ses acquis de 2020 mais creusé ses pertes

Les grosses levées de fonds s'enchaînent


Recrutements à Bordeaux, Paris et aux États-Unis

Avec ce tour de table, Nfinite veut accroître son développement aux États-Unis où elle compte déjà 75 % de ses clients. C'est en effet le marché phare pour le e-commerce. En investissant dans son service recherche et développement, la startup veut renforcer la capacité de sa plateforme pour pouvoir traiter plusieurs millions de catalogues clients par an d'ici 2024. Les équipes vente et marketing vont être triplées aux États-Unis, où une vingtaine de personnes travaille actuellement.

Nfinite va conserver son implantation à Bordeaux et, comme à Paris, doubler les équipes présentes pour passer de 60 à 120 salariés d'ici la fin de l'année. Si la jeune entreprise a choisi de baser son siège dans la capitale girondine, c'était, à l'époque, pour "aller chercher des opportunités de recrutement et capter des talents", retrace Alexandre de Vigan. "Désormais, c'est même devenu un avantage concurrentiel", appuie-t-il. Une position toujours favorable pour Nfinite qui, entre ses trois implantations bordelaise, parisienne et américaine, va passer de 120 à 280 salariés d'ici fin 2022. Tout en visant, cette année, une multiplication par cinq de son chiffre d'affaires annuel quia déjà été multipliée par dix en 2021. Lancée en février 2021, la plateforme Nfinite compte déjà parmi ses clients "trois des cinq plus gros acteurs du e-commerce mondial". En France, E. Leclerc, Castorama, Conforama, But, Carrefour, La Redoute ou encore Leroy Merlin utilisent déjà Nfinite.

Lire aussi 8 mnRecruter des développeurs web ? Face à la pénurie, les solutions des entreprises bordelaises (2/3)

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.