CES 2022 : les 23 startups de Nouvelle-Aquitaine qui partent à Las Vegas

Après une expérience à distance pour le moins frustrante l'an dernier, 23 entreprises innovantes de Nouvelle-Aquitaine s'envoleront pour le CES de Las Vegas du 5 au 8 janvier 2022, si la situation sanitaire le permet. Une moitié de vétérans et une moitié de nouveaux venus seront du voyage qui fait la part belle à l'industrie et aux mobilités.

7 mn

Le CES 2022 doit se tenir en présentiel à Las Vegas du 5 au 8 janvier.
Le CES 2022 doit se tenir en présentiel à Las Vegas du 5 au 8 janvier. (Crédits : CES)

"Cela n'a strictement rien à voir avec ce qu'on peut vivre sur place", regrettait Pascal Lavaur, fondateur de Go4iot, et présent au CES en 2019 et 2020. Pandémie oblige, l'édition 2021 du Consumer electronic show était proposée 100 % en ligne l'an dernier et, malgré les efforts conjoints de la Région Nouvelle-Aquitaine, de French Tech Bordeaux et de leurs partenaires, ce visio-CES n'avait pas convaincu grand monde parmi les treize startups participantes.

Lire aussi 5 mnCES 2021 : une expérience en ligne frustrante pour les startups du QG de Nouvelle-Aquitaine

Renouvellement et engagement

Pour 2022, le CES est donc de retour en chair et en os avec ses allées vibrionnantes, son exubérance et son fourmillement d'innovations venues des quatre coins du monde. Si la situation sanitaire le permet, 23 startups et entreprises de Nouvelle-Aquitaine seront du voyage dans le cadre de la délégation régionale (1), soit trois de moins de moins qu'en 2020, dernière édition physique de cet évènement incontournable de l'innovation numérique. Comme les années précédentes, celle-ci assure une formation en amont et prend en charge la moitié des frais professionnels liés directement au salon, tandis que les dépenses de transport, d'hébergement et de vie sur place restent à la charge des entreprises.

"Nous avons eu entre 70 et 80 candidatures cette année et la sélection s'est fait en poursuivant un double objectif. Le premier c'est d'avoir un fort renouvellement des entreprises en mêlant des profils complémentaires d'entrepreneurs qui sont déjà venus plusieurs fois et d'autres qui découvriront le salon. Le deuxième c'est de sélectionner des entreprises qui portent des innovations réellement utiles sur le plan sociétal et environnemental", explique à La Tribune Hilaire Fossé, chef du service startups au conseil régional.

Lire aussi 11 mnLa French Tech dévoile les 20 « startups à impact positif » lauréates du NA20

Industrie, mobilités, santé...

Sur les 23 entreprises sélectionnées, quinze seront exposantes sur l'Eureka Park, trois sur la marketplace et cinq auront le statut de visiteur. "Quand on va au CES on comprend très vite ce qu'est vraiment la compétition mondiale ! Pourquoi il faut faire écosystème et pourquoi il faut s'ouvrir aux autres écosystèmes. Ce sera le moment de faire des affaires mais aussi de la veille et des rencontres, de comprendre les enjeux et les marchés", a prévenu Philippe Metayer, le directeur de French Tech Bordeaux. Industrie, mobilités, santé, éducation, environnement, qualité de vie : on retrouve parmi les 24 participants des profils affichant déjà quatre participations à l'instar de Facilit'Iti, et d'autres pour qui ce sera le premier saut dans le grand bain comme By The Wave ou BlueNav. A noter également, la startup MyEli qui, avec son bijou connecté, a décroché un très précieux "Innovation Award" pour sa première participation.

Lire aussi 5 mnLe bijou connecté de MyEli cache bien des surprises

Voici la liste des 24 entreprises régionales sélectionnées pour le CES 2022 par ordre alphabétique :

  • Abys Medical (santé, Charente-Maritime, 1ere participation) développe une plateforme numérique pour faciliter la prise en charge chirurgicale
  • Agence Smart Industry (industrie, Dordogne, 2e participation) conseille les industriels dans leurs projets de transformation numérique, de modernisation et d'innovation
  • Airudit (industrie, Gironde, 2e participation) est spécialisé dans les interactions Homme-machine par la voix, notamment pour les véhicules électriques avec Vect.ai
  • Axis (industrie, Haute-Vienne, 2e participation) est un spécialiste de l'impression 3D pour des mini-séries jusqu'à plusieurs centaines de pièces
  • Bluenav (mobilités, Gironde, 1ere participation) commercialise une turbine électrique pour les bateaux neufs ou existant afin de les doter d'une motorisation hybride ou électrique
  • By The Wave (sport, Landes, 2e participation) propose une planche de surf connectée fournissant des données aux surfeurs sur leurs performances
  • Dydu (numérique, Gironde, 3e participation) vend depuis douze ans ses robots conversationnels pour des enjeux d'e-commerce, de service client ou de gestion RH
  • ELE (smart city, Gironde, 1ere participation) est une plateforme de participation citoyenne à destination des collectivités territoriales
  • Facil'Iti (inclusion numérique, Haute-Vienne, 5e participation) commercialise une interface facilitant l'accessibilité numérique aux personnes souffrant d'un handicap visuel, moteur ou cognitif
  • Finz (environnement, Gironde, 1ere participation) est une solution blockchain de financement des projets liés à l'eau, à l'énergie et à l'adaptation climatique
  • Flovea (environnement, Landes, 3e participation) propose une solution de pilotage à distance des réseaux hydrauliques d'un bâtiment ou d'un logement
  • Goupil (mobilités, Lot-et-Garonne, 1ere participation) fabrique depuis 1996 des véhicules utilitaires électriques compacts
  • Hiventive (industrie, Gironde, 1er participation) proposes des solutions pour optimiser la fabrication des cartes électroniques
  • Hypnoledge (formation, Gironde, 1er participation) est une solution numérique d'apprentissage des langues étrangères sous hypnose
  • Joué Music (loisirs, Gironde, 2e participation) commercialise un instrument de musique numérique pédagogique et modulaire
  • Kidaia (éducation, Pyrénées-Atlantiques, 3e participation) est une solution numérique d'apprentissage des mathématiques portée par Prof en poche.*
  • MyEli (objets connectés, Gironde, 1ère participation) vend un bracelet connecté permettant d'alerter un proche en cas de situation dangereuse. L'entreprise a reçu un Innovation Award CES 2022.
  • Ouidrop (logistique, Gironde, 1ere participation) est une solution de stockage robotisée et fabriquée en France à destination d'une clientèle professionnelle
  • PickWheel (mobilités,Vienne, 1ere participation) conçoit un transporteur électrique personnel se conduisant exclusivement avec les pieds permettant à l'utilisateur d'avoir les mains libres pour d'autres tâches
  • Pozzz (objets connectés, Gironde, 1ere participation) est une pochette développée par Genius Objects pour limiter le temps de connexion et l'exposition aux écrans des jeunes et moins jeunes
  • ST37 (industrie, Pyrénées-Atlantiques, 3e participation) propose Skouting, un assistant de chantier intelligent en en suivant les enjeux en termes de sécurité et de performance
  • Umanimation (réalité virtuelle et augmentée, Gironde, 2e participation) croise ses savoir faire sur le moteur Unity en matière de jeux-vidéo et d'animation pour créer des contenus innovants
  • Xubaka (mobilités, Pyrénées-Atlantiques, 3e participation) est la moto électrique développée par Sodium Cycles et fabriquée intégralement en France.

(1) La délégation est constituée de la Région Nouvelle-Aquitaine, Team France - CCI International Nouvelle-Aquitaine, Sirena Startup, French Tech Bordeaux, Digital Aquitaine, Bordeaux Métropole, le Syrpin et Aliptic.

Lire aussi 4 mnSalaires, fiches de poste, profils : French Tech Bordeaux publie un guide des métiers numériques

7 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.