Nouvelle-Aquitaine : ces 13 startups qui iront (presque) au CES de Las Vegas

 |  | 1200 mots
Lecture 7 min.
Meshroom VR, Dronisos, Domalys, Wiidii, Dipongo et 3Ditex figurent dans la délégation French Tech de Nouvelle-Aquitaine pour l'édition 100 % numérique du CES 2021.
Meshroom VR, Dronisos, Domalys, Wiidii, Dipongo et 3Ditex figurent dans la délégation French Tech de Nouvelle-Aquitaine pour l'édition 100 % numérique du CES 2021. (Crédits : Meshroom VR / Dronisos / Domalys / Wiidii / Dipongo et Agence APPA)
Treize startups de Nouvelle-Aquitaine ont été sélectionnées par le Conseil régional et le réseau French Tech pour participer au CES (consumer electronics show) qui se tiendra 100 % en ligne du 11 au 14 janvier 2021. Douze autres jeunes entreprises de la région sont également lauréates du programme national d'incubation French Tech Tremplin. Revue d'effectifs.

Pandémie mondiale de Covid oblige, l'incontournable salon mondial de l'électronique grand public, le CES (consomuer electronics show) n'aura pas lieu comme d'habitude à Las Vegas (Nevada / Etats-Unis). Impossible en effet de réunir dans un même lieu plusieurs milliers startups et entreprises et plusieurs dizaines de milliers de visiteurs. C'est donc à une 54e édition dans un format 100 % numérique que participeront 13 startups de Nouvelle-Aquitaine sélectionnées par les services du conseil régional et du réseau French Tech.

Alors que la course à la délégation la plus nombreuse était de mise entre les régions françaises ces dernières années, le nombre d'entreprises retenues pour 2021 est nettement plus restreint et fait la part belle à des profils plus anciens puisque onze des treize startups ont déjà participé au moins une fois au CES. L'idée est "de privilégier la très haute qualité et l'accompagnement sur mesure", assure la Région qui a sélectionné ces treize entreprises pour leur "la pertinence de leur innovation et la solidité de leurs business plan". Néanmoins, la collectivité précise que "la délégation de Nouvelle-Aquitaine sera cette année encore, l'une des mieux représentées avec 13 exposants virtuels sous la bannière French Tech."

Lire aussi : CES 2019 : la délégation de Nouvelle-Aquitaine fait le bilan

Les treize lauréats bénéficieront d'un programme de formation en particulier sur des modules web, réseaux sociaux et relations presse pour préparer leur participation à ce nouveau format virtuel et à distance.

Voici les treize entreprises de la délégation 2021 :

  • 3DITEX : cofondée et dirigée par Bertrand Laine, elle réunit une équipe de huit personnes autour d'une solution de tissage 3D à destination de l'industrie des textiles techniques et des matériaux composites. Elle a choisi un modèle original de colocation de startups à Saint-Médard-en-Jalles avec Nimbl'bot et Lynxdrone.
  • DIPONGO : destinée aux enfants de 4 à 9 ans, Dipongo est une application créative d'histoires personnalisées mêlant le monde réel et le monde virtuel : c'est à l'enfant de dessiner, modeler, construire... pour que son histoire continue sur l'écran ! Fondée à Bordeaux par Emmanuelle Gras et Marion Peret, Dipongo était déjà présente au CES 2020.
  • DOMALYS : mieux prévenir les chutes des personnes âgées et leurs conséquences souvent dramatiques, c'est le cœur de la proposition de Domalys. Basée à Fontaine-le-Comte, près de Poitiers, la startup a levé 4,5 millions d'euros en septembre dernier pour déployer aux Etats-Unis et au Japon sa lampe connectée Aladin capable d'aider les personnes âgées dans leurs déplacements la nuit et de détecter les chutes. Créée en 2014 par Arnaud Brillaud, et Maximilien Petitgenet, Domalys était déjà présente au CES en 2018 et 2019.
  • DRONISOS : spécialisée dans le spectacle de drones, la startup bordelaise Dronisos a battu en juin dernier le record mondial du nombre de drones en vol simultanément en intérieur. Fondée à Bordeaux par Jean-Dominique Lauwereins, Dronisos était au CES en 2017 et 2020.
  • GO4IOT : déjà présent au CES en 2019 et en 2020, l'antivol connecté Khiko développé par la startup girondine Go4iot fondée par Pascal Lavaur vise la protection des gros équipements (engins, véhicules, machines) avec de nombreuses applications dans les marchés BTP, agricoles, véhicules de collection, nautisme et camping-cars...
  • LUX LINGUA : cette startup spécialiste du storytelling multiculturel porte la plateforme Xemplar permettant aux marques de vins et spiritueux de créer elles-mêmes une expérience en réalité augmentée. Le consommateur scanne l'étiquette de la bouteille pour découvrir l'expérience conçue par la marque directement sur son navigateur web. Basée à Jarnac, en Charente et fondée par Aurélie Colin-Thévenet et Grégory Thévenet, Lux Lingua était déjà au CES de 2019.
  • MEDIAMAP : fondée par Sébastien Cursolle et David Benoot et installée à Carcans (Gironde), cette startup numérise les inspections visuelles d'infrastructures pour les entreprises et les collectivités. C'est une première participation.
  • MESHROOM VR : cette startup bordelaise fondée par André Doumenc propose aux entreprises Weviz, un logiciel de visualisation 3D en temps réel conçu pour les revues 3D collaboratives seul ou à plusieurs pour éviter les erreurs de R&D et accélérer les délais de commercialisation. Meshroom VR, qui a levé 1,5 million d'euros l'an dernier, était au CES en 2019.
  • POLLEN ROBOTICS : les robots de Pollen Robotics sont spécialisés dans l'interaction et la manipulation d'objets et l'équipe R&D accompagne chaque projet. Reachy, leur robot interactif est la seule plateforme humanoïde, open source et proposant de la téléopération. Fondée par Matthieu Lapeyre, Pollen Robotics était au CES en 2020.
  • SODIUM CYCLES : cette startup d'Anglet (Pyrénées-Atlantiques) conçoit, fabrique et commercialise des deux roues électriques aux technologies propres et efficientes avec une approche design marquée. Xubaka est un deux roues électrique, équivalent 50 cc, se caractérisant par son esthétique, son système de propulsion, ses batteries et sa personnalisation. Le fondateur Benoît Marty était au CES en 2020.
  • ST37 : développé à Pau (Pyrénées-Atlantiques) par Carlos Pineda, le PaaSport de ST37 est une plateforme en ligne pour organiser des challenges de fitness. Les athlètes participent depuis n'importe quel endroit, se classent et gagnent des points en échange de nouveaux pouvoirs pour dépasser leurs adversaires grâce un arbitre virtuel IA. ST37 était au CES en 2020.
  • VMPS CORPORATION : avec son outil Mathia, cette startup paloise fondée par Vincent Escudé propose des solutions d'apprentissage associant l'intelligence humaine et artificielle. Objectif : permettre aux enfants d'aimer et d'apprécier les mathématiques, qu'ils trouvent souvent trop abstraites et conceptuelles. Déjà présent au CES en 2020, Mathia est la combinaison unique d'un assistant vocal personnalisé et d'un outil de représentation 3D en hologrammes.
  • WIIDII : dernière de la liste, Wiidii et son assistant vocal et numérique était présents au CES de 2018. Wiidii associe à l'intelligence artificielle des experts humains qui finalisent les demandes, certifient l'exactitude des réponses fournies et prennent la main quand cela est nécessaire. Cédric Dumas a dressé récemment dans La Tribune le bilan d'une année 2020 riche en rebondissements et esquissé une année 2021 jugée prometteuse.

Douze startups au French Tech Tremplin

Parallèlement, douze startups bordelaises sont sélectionnées dans le programme French Tech Tremplin incubation qui vise à optimiser les chances de populations jusqu'ici sous-représentées parmi les startuppers grâce à des financements, des formations et un système de mentorat. Objectif : donner à tous accès aux mêmes avantages que les entrepreneurs issus de milieux plus privilégiés. Les douze startups sont :

  • Aerix Systems (drones omnidirectionnels / Bordeaux Tecnowest)
  • Archimaid (Les Premières Nouvelle-Aquitaine)
  • Bargueño (créations d'expositions en ligne / Les Premières NA)
  • Dots (industrie 4.0 / Pépinière éco-créative des Chartrons)
  • Kanopée Koncept (agriculture urbaine / Bordeaux Technowest)
  • Miecolo (ruches connectées / Unitec)
  • N'oublie jamais (éducation / SPN)
  • Healthcie - Ocab (Unitec)
  • Spriiks (photographie / Le Campement)
  • Surigo (Bordeaux Technowest)
  • Wisty (Kedge Business Nursery)
  • Xpelise (Les Premières NA)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :