CES 2021 : une expérience en ligne frustrante pour les startups du QG de Nouvelle-Aquitaine

 |  | 986 mots
Lecture 5 min.
Le quartier générale de la délégation des startups de Nouvelle-Aquitaine au CES 2021 100% en ligne.
Le quartier générale de la délégation des startups de Nouvelle-Aquitaine au CES 2021 100% en ligne. (Crédits : PC / La Tribune)
Pandémie oblige, le CES 2021 se tient exclusivement en ligne depuis lundi. Et pour les startups néo-aquitaines réunies dans une salle dédiée au conseil régional, le constat est clair : ça n'a rien à voir avec l'édition en présentiel à Las Vegas. Si le buzz reste au rendez-vous, la prise de contacts est très compliquée, la faute à une interface perfectible. De quoi interroger sur la pertinence de ce type d'évènement en distanciel. Témoignages.

La délégation néo-aquitaine pour ce Consumer electronic show 2021 était plutôt expérimentée puisque onze des treize startups retenues ont déjà foulé au moins une fois les allées du CES à Las Vegas ces dernières années. Autant dire qu'à l'issue de cette première journée en ligne, le contraste est particulièrement frappant avec l'effervescence et l'énergie des précédentes éditions. "Cela n'a strictement rien à voir avec ce qu'on peut vivre sur place", lâche Pascal Lavaur, fondateur de Go4iot, présent au CES en 2019 et 2020. "Il y a beaucoup de contacts via la plateforme mais en réalité très peu de demandes sérieuses et le moteur de recherche est vraiment perfectible parce qu'il ne propose que très peu de filtres ce qui rend les recherches de contacts qualifiées très laborieuses", poursuit Pascal Lavaur, qui a déjà écoulé 600 unités de son antivol connecté depuis mi-2019 et vise un doublement de son activité en 2021. "D'habitude, la force du CES c'est qu'on y trouve ce qu'on cherche et ce qu'on ne cherche pas forcément en multipliant les rencontres. Là, c'est beaucoup plus compliqué..."

Lire aussi :

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :