Bordeaux Métropole aux commandes de la Communauté des villes Ariane

 |   |  592  mots
Au centre : Patrick Bobet, le président de Bordeaux Métropole, André-Hubert Roussel, le président exécutif d'ArianeGroup, et Jacques Mangon, le maire de Saint-Médard-en-Jalles.
Au centre : Patrick Bobet, le président de Bordeaux Métropole, André-Hubert Roussel, le président exécutif d'ArianeGroup, et Jacques Mangon, le maire de Saint-Médard-en-Jalles. (Crédits : Magnetic Bordeaux)
Bordeaux Métropole a pris la présidence de la Communauté des villes Ariane, le 20 février dernier. Cette association regroupe quinze villes de six pays européens impliqués dans la construction du lanceur spatial européen. A Bordeaux, cette présidence se traduira par une année de festivités grand public et professionnelles avec, en guise de conclusion, une retransmission publique en direct du 1er lancement d'Ariane 6 en décembre 2020.

Sur fond de bande originale de Star Wars, les élus métropolitains et André-Hubert Roussel, le président exécutif d'ArianeGroup, ont symboliquement illuminé le bâtiment de Bordeaux Métropole, à Mériadeck, aux couleurs de la fusée Ariane, ce 20 février. L'occasion de marquer la transmission de témoin entre les autorités locales de Séville (Espagne) et celles de Bordeaux à la présidence de la Communauté des villes Ariane (CVA).

250 lancements Ariane en 40 ans

Cette association européenne à but non lucratif créée en 1998 réunit les parties prenantes privées et publiques du programme de lanceur spatial européen. "La CVA c'est l'union des territoires et des industriels pour promouvoir le transport spatial européen indépendant", souligne ainsi Jean-Sébastien Lemay, le délégué général de CVA qui fédère 15 villes de six pays européens, trois agences spatiales et 18 sites industriels. Bordeaux Métropole prend donc la présidence de cette association pour l'année 2020, à une période stratégique puisque le lanceur Ariane 5 vient d'effectuer son 109e vol réussi, portant ainsi à plus de 250 le nombre de lancements assurés avec succès par le programme Ariane en tout juste 40 ans, tandis que son successeur Ariane 6 est lui dans les starting blocks pour un premier vol prévu fin 2020.

Lire aussi : Pleins succès pour le 250e vol d'un lanceur Ariane en 40 ans

L'agglomération a été sélectionnée à l'unanimité l'an dernier pour jouer ce rôle aux côtés d'ArianeGroup tant les deux entités sont étroitement et historiquement liées. Avec 3.400 salariés, soit près d'un tiers de ses effectifs, ArianeGroup est ainsi le premier employeur industriel de la région bordelaise. L'entreprise spatiale possède trois sites à Bordeaux Métropole : l'un au Haillan et deux autres à Saint-Médard-en-Jalles. Elle y développe depuis les années 1960 son savoir-faire dans les lanceurs à propulsion solide avec un double ancrage civil et militaire.

Ariane 5

Le programme Ariane a déjà assuré plus de 250 lancements en 40 ans (crédits : ArianeGroup)

Plus largement, la filière aérospatiale compte plus de 300 entreprises dans l'agglomération bordelaise pour environ 20.000 emplois et 2 Md€ de chiffre d'affaires. Un secteur tiré par la présence de sept locomotives : ArianeGroup, Dassault aviation / Dassault Falcon services, Thales, Safran Ceramics, Daher, Sabena Technics et Stelia Aeropace. S'y ajoutent des structures militaires notamment en matière de maintenance aéronautique (DMAE et AIA).

Lire aussi : La filière aérospatiale en bonne santé malgré un recrutement difficile

Plus de 60 évènements annoncés

Tout au long de l'année 2020, Bordeaux Métropole et ArianeGroup souhaient promouvoi et développer les métiers de la filière aéronautique, spatial et défense et sensibiliser le grand public à la culture scientifique, technique et industrielle qui irrigue cet univers. La présidence de la CVA se traduira par une déclinaison d'une soixantaine d'évènements de toute nature, souvent en lien avec des manifestations existantes telles que le festival Big Bang (9-13 juin), Bordeaux fête le vin (18-21 juin), la Robocup (23-29 juin) ou encore les Talents Nouvelle-Aquitaine de l'aéronautique et de l'Espace avec le BAAS et La Tribune en décembre. Il y aura aussi une exposition photo de Thomas Pesquet et, dès le 25 février, la conférence Aerospace Europe jusqu'au 28 février. La fin d'année sera aussi l'occasion d'une retransmission en direct et en public du premier lancement d'Ariane 6.

La liste complète des festivités prévues est disponible ici.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :