Talents de l'aéronautique et de l'espace : découvrez les lauréats 2019 !

 |   |  1551  mots
Les huit lauréats et leurs parrains lors de la 5e édition des Talents Nouvelle-Aquitaine de l'Aéronautique et de l'Espace.
Les huit lauréats et leurs parrains lors de la 5e édition des Talents Nouvelle-Aquitaine de l'Aéronautique et de l'Espace. (Crédits : Agence APPA)
La 5e édition des Talents Nouvelle-Aquitaine de l'Aéronautique et de l'Espace, ouverte par Cédric Gautier, le PDG de Stelia Aerospace, a réuni 250 personnes à Bordeaux, ce jeudi 5 décembre au Palais de la Bourse de Bordeaux. L'événement, organisé par La Tribune en co-création avec l'association BAAS (Bordeaux Aquitaine aéronautique et spatial), a salué les parcours de huit professionnels de la filière. Voici les lauréats.

"Il est urgent et vital de revoir, de transformer la supply chain française dans le secteur aéronautique pour récupérer de la rentabilité et des capacités d'investissement [...] Notre supply chain a besoin de se consolider avec davantage d'ETI dans le secteur aéronautique. Il y a aujourd'hui de très belles entreprises intermédiaires mais aussi une myriade de PME encore trop petites pour résister à la vague qui arrive et qui nécessite de fortes capacités d'innovation et d'investissement !"

C'est par cet appel sans ambiguïté que Cédric Gautier, le PDG de Stelia Aerospace (2,2 Md€ de chiffres d'affaires et 7.100 salariés sur trois continents), a lancé la 5e édition des Talents Nouvelle-Aquitaine de l'Aéronautique et de l'Espace ce 5 décembre 2019. "La concurrence est acharnée et féroce dans le secteur aéronautique et cela implique d'investir, d'innover, de former et d'atteindre une taille critique et une production best cost (meilleurs coûts, NDLR). Il faut une vision industrielle et prendre l'indispensable virage de la connectivité et du big data", a-t-il poursuivi devant 250 décideurs de la filière aéronautique, spatial et défense venu de tout le sud-ouest de la France.

Vice-président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine en charge du développement économique et de l'économie numérique, Bernard Uthurry a évoqué en introduction les efforts faits par le monde aéronautique pour réduire son empreinte environnementale et les actions de la collectivité territoriale engagées dans le même sens, cadrées par la feuille de route NéoTerra. Outre les intermèdes musicaux des Aéronautes, l'orchestre de l'Aéroparc de Bordeaux, la soirée a été rythmée par des interventions de dirigeants et de professionnels du secteur issus d'entreprises de référence telles qu'ArianeGroup, Thales, Expleo Group, Dassault, Stelia Aerospace Composites, Roxel, le CFAI Aquitaine et le SIAé / AIA de Bordeaux. De l'acheminement du lanceur Ariane 6 vers la Guyane au futur de l'avionique à écran tactile en passant par les impératifs de maintien en conditions opérationnelles, le métier de technicien avion, le travail en équipe multi-fonctionnelle et la transformation des usines sans papier, les thématiques abordées étaient aussi pointues que variées.

Huit parcours d'excellence récompensés

Au cours de la soirée, huit prix ont été remis pour mettre en lumière à la fois l'excellence de ces parcours professionnels et la diversité des métiers offerte par cette filière. Trois femmes figurent parmi les lauréats. Le jury était composé des acteurs industriels membres de l'association BAAS (Bordeaux Aquitaine Aéronautique et spatial) et de La Tribune.

Prix n°1 : Etude, R&D, conception, essais / ingénieur et cadre

Lauréat : Alexis Claverie, responsable de projets au sein de Ventana

Entré chez Ventana en apprentissage juste après son école d'ingénieur en génie systèmes industriels, Alexis Claverie s'est rapidement vu confier le projet de Carter aéronautique innovant à bénéfice environnemental (Caraïbe). A la suite de ce projet réussi, il a pris en charge les projets de développement du service études. L'objectif était de fiabiliser les développements et d'en réduire les délais : objectif atteint grâce aux technologies numériques de simulation et de conception 3D.

Nominé : Perrine Tharaud, responsable de département recherche et technologie et ingénierie au sein de Stelia Composites.

Parrains : 
Jacques Mangon, maire de Saint-Médard-en-Jalles et vice-président de Bordeaux Métropole, et Pascal Gicquel, responsable équipements système sol chez ArianeGroup

--------

Prix n°2 : Etude, R&D, conception, essais / technicien ou opérateur

Lauréat : Sarah Delage, technicienne supérieure matériaux au sein d'ArianeGroup

Titulaire d'une licence pro Technologies composites, Sarah Delage débute sa carrière chez Epsilon Composites en tant que contrôleuse de production. En 2012, elle intègre le projet Ideas chez Astrium (devenu ArianeGroup) de désorbitation passive du satellite Microscope du Cnes. Elle y participe au développement et à la qualification des matériaux ainsi qu'à la conception d'outillages de réalisation. Ce type de désorbitation, permettant de réduire la pollution spatiale, est une première.

Nominé : Patrick Hordé, responsable de lot optique à la DGA essais de missiles

Parrains :
Frédéric Gardère, directeur ingénierie et développement plateformes avioniques civiles au sein de Thales, et Patrick Longuet, senior vice-president France South West and Iberia d'Expleo Group

--------

Prix n°3 : Production, maintenance et méthode / ingénieur et cadre

Lauréat : Aurianne Moinet, ingénieure de production au sein de Dassault Aviation

Ingénieure en génie mécanique, Aurianne Moinet, intègre en 2013 Dassault Aviation comme cheffe de projet lean manufacturing pour les fuselages de Falcon avant d'appliquer les principes du lean durable dans l'unité de production composites de l'entreprise. Elle intègre ensuite l'unité de production aménagement fuselage du Rafale en région parisienne où elle participe à la montée en cadences de la chaîne de production. Aurianne Moinet vient de rejoindre tout récemment l'Unité Falcon 2000 de Dassault.

Nominé : Laurent Valade, responsable de programme au sein d'ArianeGroup

Parrains :
Jean-Marc Rébert, ingénieur général de l'armement et directeur central du SIAé AIA de Bordeaux, et Loïc Lavigne, directeur de l'ENSPIMA - Bordeaux INP

--------

Prix n°4 : Production, maintenance et méthode / technicien ou opérateur

Lauréat : Emilie Verat, responsable de service contrôle non destructif (CND) au sein de Stelia Aerospace Composites

Après une licence pro Management de la mesure et du contrôle industriel et un DUT en mesures physiques, Emilie Verat adresse en 2011 une candidature spontanée à Composites Aquitaine (devenu Stelia Aerospace Composites) pour un poste de contrôleuse CND. Elle enchaîne les qualifications niveau 1 puis niveau 2. En 2018, elle postule pour le niveau 3... qui cumule les fonctions avec celles de responsable de service CND.

Nominé : Laëtitia Latrille, coordinatrice de production TRDS au sein de L'Electrolyse

Parrains : 
Jean-Jacques Billant, directeur de production du site de Mérignac de Dassault Aviation, et Boris Crespinée, vice-président de CGI et directeur du centre d'excellence maintenance en conditions opérationnelles (MCO) de Bordeaux

--------

Prix n°5 : Fonctions supports (achats, RH, relation client, commercial) / Ingénieur et cadre

Lauréat : Xavier Bernard, acheteur production au sein de Roxel

Ingénieur en génie mécanique et génie industriel, Xavier Bernard a effectué une partie de sa carrière dans l'industrie automobile en France et à l'étranger. Après trois années chez Bosch en tant que Key Account Manager pour les systèmes d'injections diesel, il rejoint mi-2018 la direction achats & AQF de Roxel France comme acheteur production. En un an, il a piloté la restructuration complète de la chaîne d'approvisionnement des pièces élastomères.

Nominé : Daniel Bras, chef du service Field representatives au sein de Safran Helicopter Engines

Parrains : 
Ghislain Prost, directeur des programmes de Stelia Aerospace Composites, et Cendrine Martinez, directrice générale déléguée de La Tribune à Bordeaux

--------

Prix n°6 : Fonctions supports (achats, RH, relation client, commercial) / technicien ou opérateur

Lauréat : Alain Garcia, responsable assurance qualité fournisseurs aéronautiques au sein de l'AIA de Bordeaux

Issu des écoles de formation technique de la Délégation générale de l'armement (DGA) et lauréat du concours de technicien d'études et de fabrications, Alain Garcia travaille pendant 10 ans au service qualité de la DGA comme responsable d'affaires et assurance qualité des fournitures de Dassault Industries. Depuis 2011, il est responsable assurance qualité des fournisseurs aéronautiques au sein de l'Atelier industriel de l'aéronautique (AIA, ministère de la Défense) de Bordeaux.

Nominé : Claude Clave, formateur Form'Aéro au sein de Stelia Aerospace

Parrain :
François Romoeuf, directeur des opérations France chez Roxel

--------

Prix n°7 : Prix spécial Alternance

Lauréat : Martin Aucher, apprenti en système de télécommunications au sein d'ArianeGroup

Martin Aucher débute son cursus de formation par un BEP, puis un bac pro orienté systèmes électroniques numériques avant de suivre le DUT génie électrique et informatique industrielle en alternance chez Thales. Depuis un an, il suit, en alternance chez ArianeGroup, une formation d'ingénieur option systèmes électroniques embarqués à l'ENSEIRB-MATMECA à Bordeaux. Chez ArianeGroup, il travaille sur un projet concernant le futur codeur de télémesure embarqué sur les lanceurs et charges utiles.

Nominé : Robin Coldefy, alternant acheteur de production

Parrains : Laurent Adam, directeur du CFAI Aquitaine et de l'AFPI Sud-Ouest, et Patrick Seguin, président de la CCI Bordeaux Gironde

--------

Prix n°8 : Prix spécial BAAS

Lauréat : Philippe Lagarde, adjoint au responsable de la recherche au sein de Safran

Philippe Lagarde débute sa carrière chez Turboméca (devenu Safran Helicopter Engines). Il participe au développement des premiers calculateurs numériques. Il rejoint ensuite le bureau d'études comme concepteur de logiciels et d'algorithmes de pilotage. En 2012, il intègre le département R&T pour mettre en œuvre l'hybridation électrique. En parallèle, il mène des discussions techniques pour un partenariat avec un acteur américain visant à faire voler le premier taxi urbain à propulsion hybride.

Nominé : Freddy Arhuero, technicien de mesures hyperfréquences au sein d'ArianeGroup

Parrains : Gilles Fonblanc, président de l'association BAAS, et Etienne Robequain, directeur d'investissement chez Irdi Soridec Gestion

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :