Lucine lève 5,5 millions d'euros pour apaiser la douleur par ses thérapies numériques

 |  | 923 mots
Lecture 5 min.
L'équipe de Lucine, autour de Maryne Cotty-Eslous (en rouge), début 2019.
L'équipe de Lucine, autour de Maryne Cotty-Eslous (en rouge), début 2019. (Crédits : Agence Appa)
La startup bordelaise Lucine, pionnière dans le champ des thérapies numériques, lève 5,5 millions d'euros. De quoi lui permettre de peaufiner son application mobile pour soulager les douleurs chroniques et de la valider par des études cliniques. Positionnée sur un marché mondial, Maryne Cotty-Eslous, la dirigeante, confirme ses grandes ambitions et espère une mise sur le marché en France en 2025.

"Créer la première molécule numérique" pour soulager les douleurs chroniques : c'est l'ambition de la startup bordelaise Lucine qui vient de boucler une levée de fonds de 5,5 millions d'euros exclusivement avec des investisseurs français dont plusieurs fonds régionaux. Un montant remarquable pour le secteur de niche dans lequel opère Lucine, celui des thérapies numériques. "C'est l'une des plus grosses levées de fonds en seed dans le monde dans le secteur des thérapies numériques où les trois-quarts des 275 boîtes du marché sont américaines et lèvent en moyenne 2 millions d'euros", sourit Maryne Cotty-Eslous, la directrice générale de 31 ans qui a fondée Lucine en 2017 avec Aymeric Esperance.

Stimuler le cerveau pour diminuer la douleur

L'entreprise bordelaise conçoit et commercialise un système présenté comme capable de mesurer, analyser et soulager la douleur chronique immédiatement, le tout de manière personnalisée. L'utilisateur peut se connecter à la plateforme accessible via son smartphone ou sa tablette et répondre à un questionnaire. Un soin personnalisé est alors proposé sous la forme de stimuli sonores ou visuels, d'un serious game... afin...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :