La programmation de logements sociaux chute sévèrement à Bordeaux Métropole

 |  | 1243 mots
Lecture 7 min.
La programmation de logements locatifs sociaux est en repli de -17 % en Nouvelle-Aquitaine en 2020.
La programmation de logements locatifs sociaux est en repli de -17 % en Nouvelle-Aquitaine en 2020. (Crédits : UR HLM Nouvelle-Aquitaine)
La programmation de nouveaux logements locatifs sociaux a reculé de -17 % en Nouvelle-Aquitaine et jusqu'à -30 % à Bordeaux Métropole, selon l'Union régionale HLM. "Il ne faut pas que l'écologie et la lutte contre le réchauffement climatique fassent obstacle aux solidarités, particulièrement dans cette période de crise économique", prévient Muriel Boulmier, la présidente des bailleurs sociaux néo-aquitains, qui pointe l'attitude réticente des nouveaux élus locaux.

La présidente de l'Union régionale HLM de Nouvelle-Aquitaine, Muriel Boulmier, avait bien du mal à garder le sourire ce mardi 26 janvier lors de ses vœux. 2020 étant une année électorale, marquée par une campagne municipale à rallonge, les projets de nouvelles constructions, particulièrement de logements sociaux, ont marqué le pas. Et les deux confinements liés au Covid-19 n'ont clairement pas aidé à retrouver du dynamisme ni de l'optimisme. A tel point que le nombre de logements locatifs sociaux programmés en 2020 en Nouvelle-Aquitaine a tout juste atteint la barre des 7.800 logements. Soit un repli de -17 % sur un an et de -21 % par rapport à la moyenne des quatre dernières années.

"L'objectif initial était de 10.000 logements programmés dans la région. C'est donc une baisse [de -22 %] absolument conséquente des nouveaux projets alors que la demande continue à augmenter dans nos territoires et que la crise et la fragilité économique vont s'installer en 2021 et 2022 particulièrement dans les familles modestes", alerte Muriel Boulmier.

Lire aussi : Muriel Boulmier mobilise les acteurs néo-aquitains pour défendre le logement social

HLM Nouvelle-Aquitaine

La programmation de logements sociaux dans la région depuis 2016 (Crédits : Union régionale HLM).

Cycle électoral oblige, la tendance est similaire au niveau national avec seulement 87.000 logements sociaux programmés, soit 21 % de moins que l'objectif de 10.000 unités fixé par le gouvernement. Ce dernier visait même 123.000 logements mi-2020 avant de se raviser.

Trajectoires contrastées

Cependant, si...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :