En quête de rentabilité, Cdiscount consolide sa stratégie de marketplace

 |  | 743 mots
Lecture 4 min.
La marketplace, proposée gratuitement aux TPE et PME françaises pendant six mois, représente désormais plus de 45 % de l'activité de Cdiscount.
La marketplace, proposée gratuitement aux TPE et PME françaises pendant six mois, représente désormais plus de 45 % de l'activité de Cdiscount. (Crédits : Cdiscount)
Le géant du e-commerce Cdiscount continue de développer son activité de marketplace qui pèse désormais plus de 45 % de son volumes d'affaires. L'entreprise, dont le résultat net est resté négatif au 1er semestre 2020, met désormais l'accent sur cinq familles de produits parmi les plus rentables et annonce la mise à disposition gratuite pendant six mois de ses outils de marketplace pour soutenir les TPE et PME face au reconfinement.

"Concernant la rentabilité, notre développement repose sur trois piliers : l'évolution du mix vers les catégories les mieux margées, la marketplace et le marketing digital. La part de la marketplace dans nos ventes continue d'augmenter fortement, avec une forte hausse des revenus associés. Quant au marketing digital, il s'est accéléré grâce notamment au succès de notre nouvelle plateforme propriétaire, Cdiscount Ads Retail Solution, qui sera enrichie de nouvelles fonctionnalités dans les trimestres à venir", fait valoir Emmanuel Grenier, le directeur général de Cdiscount, à l'occasion des résultats du 3e trimestre 2020 de l'enseigne d'e-commerce qui a engagé une stratégie de plateforme depuis plusieurs années maintenant.

La marketplace en plein essor

Après une année 2019 qui s'est à nouveau conclue par un résultat net négatif malgré une amélioration globale de la situation, Cdiscount a plutôt bénéficié de l'impact du confinement lié au Covid-19 sur son activité de e-commerce à l'exception, notamment, de Cdiscount Voyages et de ses corners situés dans les hypermarchés Géant.

Lire aussi : Chez Cdiscount, le coronavirus fait exploser les ventes d'imprimantes

Désormais, la marketplace constitue un élément incontournable de l'activité de Cdiscount puisqu'elle a représenté 46,3 % du volume d'affaires généré au 1er semestre 2020 et 45 % au 3e trimestre, contre 38 % sur l'ensemble de l'année 2019. Ce volume d'affaires est resté à peu près stable au 3e trimestre 2020 à 936,4 millions d'euros (-0,8 %). Sur le plan financier, le résultat net consolidé est resté négatif au 1er semestre 2020 à -23,8 millions d'euros, mais en net redressement par rapport au 1er semestre 2019 (-42,2 millions d'euros) tandis que la marge brute s'est établie à 212,7 millions d'euros contre 174,5 millions d'euros un an plus tôt.

Et si le chiffre d'affaires accuse un repli de -7,1 % au 3e trimestre 2020, contre +5,4 % au 1er semestre, c'est précisément lié, selon Cdiscount, à cette stratégie de montée en puissance de la place de marché, plus rentable mais moins volumineuse puisque "seules les commissions marketplace y sont reconnues en chiffre d'affaires, contre l'ensemble du montant du panier pour les ventes directes". Et l'essor de la place de marché doit s'amplifier pour représenter à court terme 50 % du volume d'affaires de Cdiscount

Cinq familles de produits priorisés

Pour y arriver et atteindre du même coup la rentabilité, le groupe bordelais, dont le siège est aux Bassins à flot, va prioriser cinq familles de produits "mieux margées et à forte récurrence" : maison et décoration ; bricolage et jardin ; sport ; beauté et alimentation ; informatique. "Cette évolution se traduit par l'augmentation de la fréquence d'achat et des marges, même si elle entraîne une baisse du prix moyen des articles vendus", précise l'enseigne, qui poursuit :

"La génération de revenus de la marketplace s'est accélérée ce trimestre avec une hausse de +17 % pour atteindre 41 millions d'euros sur le trimestre et 163 millions d'euros sur les douze derniers mois (+13%), contribuant significativement à l'amélioration globale de la rentabilité".

De leurs côtés, le marketing digital a progressé de +30 % au 3ème trimestre 2020 par rapport à l'année dernière, "contribuant significativement à améliorer la rentabilité globale de notre modèle économique" tandis que le volume d'affaires à l'international a connu bondit de +79 % sur la même période. La plateforme internationale comprenait 157 sites directement connectés à fin septembre, soit +69 par rapport à l'année dernière.

Lire aussi : Pourquoi Cdiscount se lance dans une alliance européenne

Ouverture gratuite de la marketplace aux TPE/PME

Et face au soudain reconfinement, Cdiscount, qui développe depuis l'an dernier une offre de services et d'accompagnement dédiée à la transformation numérique des TPE et PME, vient d'annoncer la mise à disposition gratuite de ses outils pour six mois jusqu'au 30 avril 2021. Concrètement, l'abonnement à la marketplace (habituellement de 39,99 €/mois) est gratuit pour les TPE et PME françaises et une réduction de moitié est appliqué sur les commissions prélevées par Cdiscount sur chaque commande expédiée par la TPE ou PME, habituellement de l'ordre de 15 %. Cdiscount propose aussi un service gratuit de click & collect (commande en ligne et retrait en magasin) et a mis sur pied une équipe dédiée à l'accompagnement de ces commerçants débutants. De quoi offrir, aux commerçants intéressés une vitrine visitée par 22 millions de visiteurs uniques mensuels.

Lire aussi : Pourquoi Cdiscount va accompagner la transformation numérique des PME

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/11/2020 à 17:07 :
Bonne chance à cette entreprise française. En tout cas, très content de leurs services!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :