Microsoft déploie son Ecole IA avec Simplon ainsi qu'un laboratoire à la Cité numérique

 |   |  712  mots
(Crédits : Agence APPA)
Opérée par Simplon, l'Ecole IA Microsoft de Bordeaux formera 24 apprentis pendant 19 mois aux métiers de l'intelligence artificielle. Le géant américain annonce également l'implantation à la Cité numérique de Bègles d'un "Experience lab" dédiée aux échanges entre entreprises et à la transformation numérique.

Dévoilé par La Tribune en mars dernier, le projet d'école d'intelligence artificielle porté par Microsoft et Simplon à Bordeaux est désormais une réalité avec sa présentation officielle ce jeudi 26 septembre. Installée au cœur de la Cité numérique, à Bègles, près de Bordeaux, "l'Ecole IA Microsoft by Simplon" compte 24 apprentis, dont seulement trois femmes, parrainés par Agnès Grangé, la présidente de Kedge Business School et déléguée régionale de La Poste. Cette première promotion bordelaise, mais la 10e en France, associe six partenaires locaux ou fraîchement arrivés à Bordeaux. Il s'agit de Onepoint, de Talan et de Sanofi ainsi que de CGI, d'Azeo et de Metsys.

Cité numérique

C'est à la Cité numérique, à Bègles, que Microsoft a posé ses valises (crédits : Agence APPA)

La formation, entièrement gratuite pour les apprentis, est financée par Microsoft, Simplon, les six partenaires, Pôle emploi et le Fafiec. Le cursus pédagogique est assuré par les équipes de Simplon et combine quatre mois de formation à plein temps suivis d'un contrat d'apprentissage de 15 mois au sein d'une des six entreprises partenaires. Simplon a reçu 80 candidatures ces derniers mois avant de recevoir 60 candidats en entretien puis d'en sélectionner 24 avec profils variés en termes d'âge et de parcours professionnel. "Notre objectif est de sélectionner des personnes en échec scolaire, en recherche d'emploi ou tout simplement en reconversion professionnelle. Les seuls prérequis sont d'avoir l'équivalent d'un niveau BAC, de connaître un langage informatique, d'être capable de travailler en équipe et d'être motivé", résume Laurent Schlosser, le directeur Secteur public chez Microsoft France. Une autre Ecole IA Microsoft ouvrira prochainement à Biarritz, en partenariat avec le Crédit agricole Pyrénées Gascogne.

Stratégie d'ouverture tous azimuts

Tout cela s'inscrit dans la stratégie initiée par Microsoft France début 2018 autour d'un plan dédié à l'intelligence artificielle. "Nous voulons mettre Microsoft au service des compétences et des entreprises françaises dans une logique d'ouverture globale pour soutenir l'écosystème. Plus il y aura de projets, d'innovations, et de compétences en IA, plus il y aura de nouveaux usages autour de ces outils et technologies qui supposent une approche collective", poursuit Laurent Schlosser.

Laurent Schlosser Microsoft

Laurent Schlosser, directeur du Secteur public chez Microsoft France (crédits : Agence APPA)

Et cette approche collective se traduit par l'ouverture dans les prochaine semaines d'un "Experience Lab" également au sein de la Cité numérique de Bègles. "Il s'agit d'un espace entièrement ouvert dédié à la transformation numérique des entreprises de toutes tailles et des institutions. L'objectif est d'échanger au maximum, d'étudier collectivement des cas concrets, de mettre en relation, de découvrir des projets.Il faut le voir comme un catalyseur de projets, d'idées et de rencontres", détaille Jérôme Barrier, le responsable TPE/PME/ETI chez Microsoft. Il s'agit du 2e "Experience Lab" de France après celui ouvert à Nantes au printemps dernier. A Bordeaux, plusieurs thématiques seront priorisées en lien avec les nouvelles technologies : le vin et l'agriculture, la santé, le transport et l'aéronautique. Là encore, les prestations seront gratuites.

Microsoft France joue donc résolument la carte de la proximité auprès des chefs d'entreprises et des startups dans tout le pays. "La dimension pédagogique est essentielle à nos yeux parce que pour adopter des technologies et des nouveaux usages il est indispensable de fabriquer des compétences numériques dont on manque cruellement aujourd'hui à Bordeaux et ailleurs", conclut Laurent Schlosser. Une approche saluée par Clément Rossignol-Puech, le maire de Bègles : " Cette école de la 2e chance proposée par Simplon et Microsoft est très importante pour l'intégration de la Cité numérique dans les quartiers qui l'entourent à Bègles et à Bordeaux. Ce lieu doit permettre à chacun de s'approprier ces outils numériques." Selon l'élu, une trentaine d'entreprises sont actuellement installés à la Cité numérique qui doit, à terme, en accueillir une cinquantaine et 1.500 emplois. De son côté Nicolas Florian, le maire de Bordeaux, a réaffirmé sa volonté de renommer ce lieu qui a pris la suite de l'ancien centre de tri postal.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :