Le CHU de Bordeaux se classe 2e du palmarès 2018 des hôpitaux, derrière Toulouse

 |   |  256  mots
Selon le magazine Le Point, le CHU de Bordeaux, 1er en 2016 et en 2017, est le 2e meilleur centre hospitalier de France en 2018, derrière celui de Toulouse et devant celui de Lille.
Selon le magazine Le Point, le CHU de Bordeaux, 1er en 2016 et en 2017, est le 2e meilleur centre hospitalier de France en 2018, derrière celui de Toulouse et devant celui de Lille. (Crédits : Thomas Sanson - Mairie de Bordeaux)
Le centre hospitalier universitaire de Bordeaux se positionne à la 2e place du classement 2018 des hôpitaux français élaboré par le journal Le Point, un cran derrière le CHU toulousain qui lui ravit la pole position décrochée en 2016 et 2017. Le CHU de Lille complète le podium.

Le palmarès annuel établi par le magazine Le Point a livré son verdict pour 2018. Cette année encore, le trio de tête du classement des 50 meilleurs hôpitaux de l'Hexagone est constitué de trois centres hospitaliers universitaires (CHU) : ceux de Toulouse, Bordeaux et Lille. L'établissement bordelais, qui avait décroché la première place en 2003, 2005, 2016 et 2017, figure donc à nouveau sur le podium comme chaque année depuis maintenant 16 ans.

"Cette deuxième place met en évidence la dynamique de notre établissement et reconnait la performance de l'ensemble des disciplines sélectionnées. Elle traduit l'excellence de nos équipes médicales, soignantes et hospitalière", a réagit le CHU de Bordeaux.

Le CHU de Bordeaux se distingue notamment avec une 1re place dans les spécialités suivantes :

  • chirurgie du dos à Pellegrin (1re place depuis 2008) ;
  • stimulateurs cardiaques à Haut-Lévêque ;
  • maladies infectieuses et du voyageur à Pellegrin ;
  • urgences traumatologiques à Pellegrin ;
  • traumatisme crânien à Pellegrin ;
  • cancer du rein à Pellegrin ;
  • leucémie de l'adulte à Haut-Lévêque.

Au total, 32 spécialités proposées par le CHU de Bordeaux figurent dans les cinq premières positions à l'échelle nationale.

////////////////////////////

Le palmarès des hôpitaux publics s'appuie sur la base de données diverses de 2016 dont le programme de médicalisation des systèmes d'information (PMSI) et sur une enquête menée auprès des établissements publics ou privés à but non lucratif et des établissements privés à but commercial. 254 hôpitaux et 333 cliniques ont répondu, sur respectivement, 70 et 44 disciplines médicales et chirurgicales.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :