Le trafic de l'aéroport de Bordeaux-Mérignac poursuit son envol

 |   |  302  mots
Les vols low-cost représentent plus de la moitié des passagers qui transitent par l'aéroport de Bordeaux
Les vols low-cost représentent plus de la moitié des passagers qui transitent par l'aéroport de Bordeaux (Crédits : SA ADBM)
Avec près plus de 7,7 millions de passagers enregistrés en 2019 contre moins de 6 millions trois ans plus tôt, le trafic de l'aéroport de Bordeaux poursuit sur sa lancée qui doit lui permettre de dépasser les 10 millions de voyageurs annuels en 2023. Un plan d'investissement a été voté pour accompagner cette croissance qui dessert principalement des destinations proches : Paris, Lyon, le Royaume-Uni, l'Espagne et l'Italie. Retour sur l'année 2019 en cinq chiffres clef.
  • 7,7 millions de passagers ont transité par l'aéroport de Bordeaux Mérignac en 2019, soit une croissance de 13,3 % sur un an, de 33 % sur trois ans et d'un faramineux 132 % en l'espace de dix ans. Une véritable explosion pour cette plateforme aéroportuaire qui accueille désormais 34 compagnies desservant un total de 113 destinations en vol direct au pic de la saison d'été dont 34 nouvelles lignes. Les mouvements d'avion ont augmenté de 6 % sur un an en 2019.
  • Le trafic international a bondi de 20 % l'an dernier par rapport à 2018, contre une hausse de seulement 4 % pour les passagers domestiques. L'international - qui s'appuie très majoritairement sur les trois compagnies low-cost disposant d'une base à Bordeaux que sont easyJet, Ryanair et Volotea - représente désormais 60 % du trafic total de Bordeaux-Mérignac et 90 % des destinations desservies en haute saison.
  • La destination la plus prisée au départ de Bordeaux Mérignac reste Paris. Malgré la concurrence de la LGV, l'aéroport a enregistré 1,2 million de passagers vers la capitale. C'est 26 % de moins que le trafic capté en 2016, dernière année avant l'ouverture de la ligne à grande vitesse Paris-Bordeaux. Mais Air France propose néanmoins 16 vols quotidiens vers Paris. Sur le podium, suivent ensuite Lyon (582.000 passagers) et Londres (322.000 passagers).
  • Les trois pays les plus visités depuis Bordeaux sont exclusivement des pays voisins : le Royaume-Uni avec 744.000 voyageurs ; l'Espagne avec 742.000 voyageurs et l'Italie avec 509.000 voyageurs.
  • Un plan d'investissement de 169 M€ a été voté fin 2019 pour accompagner ce développement d'ici à 2023, date à laquelle la barre des dix millions de voyageurs doit être franchie. Outre le développement de nouvelles infrastructures, l'aéroport vise la neutralité carbone avant 2030 pour son exploitation hors trafic aérien. Elle doit y consacrer une trentaine de millions d'euros d'ici 2023.

Lire aussi : Aéroport de Bordeaux : feu vert pour le plan stratégique de 169 M€

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/02/2020 à 11:13 :
Bonjour.On parle de volotéa pour des vols vers alger pour cet été.C est pour quand,?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :