Tramway jusqu'à l'aéroport de Bordeaux : le recours de Trans'Cub rejeté, les travaux continuent

 |   |  310  mots
L'aéroport de Bordeaux - Mérignac pourrait être desservi par le tramway courant 2022
L'aéroport de Bordeaux - Mérignac pourrait être desservi par le tramway courant 2022 (Crédits : D.R)
Le tribunal administratif de Bordeaux a rejeté, en référé, le recours déposé par l'association Trans'Cub pour demander l'annulation de la déclaration d'utilité publique (DUP) de l'extension de la ligne A du tramway vers l'aéroport de Bordeaux-Mérignac. Le bureau de Bordeaux Métropole et le maire de Mérignac se félicitent de cette issue. Les travaux continuent mais le risque juridique n'est pas entièrement levé pour autant.

Annoncé par l'association Trans'Cub le 29 octobre dernier, le recours devant le tribunal administratif pour stopper les travaux du prolongement de la ligne A du tramway bordelais vers l'aéroport a été examiné le 20 novembre. Et la décision rendue par le juge des référés rejette la demande d'annulation de la déclaration d'utilité publique (DUP) du projet considérant qu'aucun des moyens invoqués par l'association Trans'Cub "n'est de nature à faire naître un doute sérieux quant à la légalité de l'arrêté du 29 mars 2019 par lequel la préfète de la Gironde a déclaré d'utilité publique les travaux".

Alain Anziani, le maire de Mérignac, se félicite de ce rejet et assure que les travaux se poursuivront selon le calendrier prévu : "A l'heure actuelle, la phase de déplacement des réseaux est en cours et durera jusqu'au printemps 2020, s'en suivront les travaux d'infrastructure (rail, couloir...) début 2021, puis viendront la phase de test et de marche à blanc (début 2022) pour une mise en service au printemps 2022." Même satisfaction au sein du bureau de Bordeaux Métropole qui réunit les 28 maires du territoire.

De leur côté, les représentants de Trans'Cub, qui avaient indiqué vouloir porter "un coup mortel" au projet et pointaient le risque de dégradation des liaisons entre la gare et l'aéroport, prennent acte de la décision du juge des référés. Ils soulignent cependant que le dossier sera examiné en mars 2020 par le juge administratif et mettent en avant un précédent : "Trans'Cub avait obtenu de ce tribunal administratif le 23 octobre 2014 les annulations de deux DUP, celles du tram-train et de la ligne D du tramway, alors même que, comme aujourd'hui, le juge des référés avait auparavant rejeté ses demandes de suspension de ces DUP."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :