Ryanair ouvre sa deuxième base française à Bordeaux

 |   |  549  mots
Le directeur général de Ryanair, Michael O'Leary, était à Bordeaux pour l'inauguration de la nouvelle base française de la compagnie irlandaise.
Le directeur général de Ryanair, Michael O'Leary, était à Bordeaux pour l'inauguration de la nouvelle base française de la compagnie irlandaise. (Crédits : HL)
Après Marseille, Ryanair a officiellement ouvert sa deuxième base française ce mercredi 12 juin à Bordeaux avec trois appareils qui resteront en permanence sur place pour un investissement de 300 millions de dollars. La compagnie irlandaise low-cost propose 37 lignes qui devraient apporter 1,4 million de passagers par an sur l’aéroport de Bordeaux-Mérignac.

C'était la première fois qu'il venait à Bordeaux. Après avoir annoncé l'acquisition cette semaine de Malta Air, le directeur général de Ryanair, Michael O'Leary, était ce mercredi 12 juin en terre girondine pour l'ouverture d'une nouvelle base à l'aéroport de Bordeaux-Mérignac. "Il s'agit de la deuxième en France avant l'ouverture d'une 3ème base à Toulouse l'hiver prochain", souligne la compagnie aérienne low-cost qui a annoncé à Bordeaux un investissement de 300 millions de dollars (265 M€). Trois avions resteront en permanence sur place.

"Ryanair est arrivée à Bordeaux par une ligne facile en 2009, Charleroi. Dès 2010, le nombre de passagers a augmenté chaque année. Ils étaient 400.000 en 2017, près de 500.000 en 2018. Avec l'implantation de cette base, nous attendons une très forte croissance du trafic. C'est une très bonne nouvelle pour nous", a déclaré Pascal Personne, président du directoire de l'aéroport de Bordeaux.

Lire aussi : Le trafic de l'aéroport de Bordeaux-Mérignac en hausse de 9,3 % en 2018

Ryanair prévoit d'ores et déjà 1,4 million de passagers par an sur l'aéroport, soit une hausse de 186 %, et envisage de doubler sa croissance pour atteindre les 3 millions de passagers au départ ou à destination de Bordeaux.

Toujours plus de destinations

De la même façon, si 37 destinations sont aujourd'hui proposées, dont 25 nouveautés cette année, l'objectif est de monter progressivement pour s'approcher des 50 lignes. "Des négociations sont en cours." C'est en revanche acté pour Agadir (Maroc) et Thessalonique (Grèce). Ces deux nouvelles lignes seront lancées à l'été 2020. En attendant, des pays comme l'Allemagne ou la Pologne sont déjà accessibles depuis Bordeaux. "Il y a quelques années, il nous manquait des vols vers l'Est de l'Europe. Le trou est désormais comblé", assure Pascal Personne.

Pourquoi Bordeaux ? "Tout le monde entend parler de Bordeaux. C'est probablement la deuxième destination après Paris", explique Michael O'Leary qui met aussi en avant le terminal Billy dédié au low-cost et dont l'agrandissement est prévu, au plus tard, à l'été 2021.

100 emplois directs

A Bordeaux, Ryanair a permis la création de 100 emplois directs (pilotes et membres d'équipage) et soutient 1.000 emplois indirects sur l'aéroport. "Et pour couper court à toute polémique, le personnel dispose de contrats français, en accord avec la législation française", assure Michael O'Leary. Quant à la possible création d'une taxe sur le transport aérien au niveau européen, Michael O'Leary s'interroge : "Pourquoi prendre l'aérien pour cible ?", avant de dérouler :

"Ryanair est la compagnie la plus propre et la plus verte d'Europe. Nous remplissons nos avions à 95 %. L'émission de CO2 en moyenne par personne et par kilomètre s'établit à 67 grammes contre 120 par exemple pour Lufthansa. Nous investissons 200 milliards de dollars dans de nouvelles flottes."

Premier groupe européen du secteur en nombre de passagers, Ryanair qui a transporté 142 millions de passagers sur 2017-2018 prévoit d'atteindre 153 millions en 2020 et vise les 200 millions de passagers annuel d'ici à 2024.

----------------------------------------------------------------

Les 37 lignes desservies depuis Bordeaux : Alicante, Bari, Budapest, Bologne, Brest, Bruxelles, Charleroi, Cologne, Copenhague, Cork, Dublin, Edimbourg, Faro, Fès, Cracovie, Lamezia, Lille, Lisbonne, Londres Stansted, Malaga, Manchester, Marrakech, Marseille, Milan Bergame, Mykonos, Nador, Naples, Ouja, Ouarzazate, Palerme, Porto, Prague, Rome Ciampino, Séville, Strasbourg, Tanger, Valence, Venise Trévise.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :