A Pessac, Wood Office mise sur l'ossature bois pour atteindre l'énergie positive

 |  | 300 mots
Lecture 2 min.
Dotée d'une ossature et d'un bardage en bois, le bâtiment Wood Office dispose également d'une toiture photovoltaïque.
Dotée d'une ossature et d'un bardage en bois, le bâtiment Wood Office dispose également d'une toiture photovoltaïque. (Crédits : Agence APPA)
Ce bâtiment de 2.450 m2 de bureaux répartis sur trois étages est présenté par son concepteur GSE comme "le 1er bâtiment à ossature bois certifié Bepos (bâtiment à énergie positive)" à Bordeaux Métropole. Situé à Pessac, l'immeuble Wood Office doit être livré début 2021.

Franck Raynal, le maire de Pessac, était accompagné ce 4 décembre d'Hérvé Denudt, directeur développement de GSE Aquitaine, et de Daniel Gallou, gérant de la société Granitic, pour visiter le bâtiment Wood Office dans le parc d'activités de Canteranne. Cet immeuble quasiment achevé a été conçu et réalisé par GSE avec une ossature bois et une certification Bepos (bâtiment à énergie positive) pour le compte de la société Granitic. Concrètement, cela signifie qu'en combinant sobriété et efficacité énergétique, production d'énergie et faible empreinte carbone, ce bâtiment produit plus d'énergie qu'ils n'en consomme pour son propre fonctionnement.

Wood Office ossature bois

La façade en bardage bois du bâtiment tertiaire Wood Office, à Pessac (crédits : Agence APPA).

Le bois, qui vient ici exclusivement de France, a décidément le vent en poupe que ce soit du côté de la mairie écologiste de Bordeaux, qui entend "sortir du tout béton", ou de celui de l'EPA Euratlantique, qui s'est fixé un objectif de 100 % de construction bois pour ses nouveaux projets immobiliers.

Lire aussi : "A ce stade, le télétravail n'a pas d'impact sur les stratégies immobilières des entreprises"

Wood Office ossature bois

L'intérieur du bâtiment (crédits : Agence APPA).

Le bâtiment Wood Office et ses 2.450 m2 est composé de trois étages et d'une toiture photovoltaïque qui viendra alimenter sa consommation. Il est assorti de 24 prises de recharge pour véhicules électriques (soit 29 % du total des places de stationnement prévues). L'immeuble qui doit être achevé et livré au 1er trimestre 2021 pourra accueillir 300 occupants. Il sera commercialisé à la vente ou à la location avec des plateaux de 387 m2.

Lire aussi : Véhicules électriques : EDF déploie ses premiers points de charge réversible V2G en Gironde

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :