Patron emblématique de l'aéroport de Bordeaux, Pascal Personne vient de mourir

 |  | 595 mots
Lecture 3 min.
Pascal Personne
Pascal Personne (Crédits : Mila Ta ninga)
Pascal Personne, patron emblématique de l'aéroport de Bordeaux, qu'il a littéralement fait changer d'époque avec le low cost, vient de décéder annonce la Chambre de commerce et d'industrie de Bordeaux Gironde.

La Chambre de commerce et d'industrie de Bordeaux Gironde (CCIBG), dont Patrick Seguin est le président, vient d'annoncer le décès de Pascal Personne, le président du directoire et directeur de l'aéroport de Bordeaux depuis 2004 jusqu'au 16 décembre dernier. "Un homme de convictions et de dialogue qui avait souhaité démissionner de ses fonctions pour raisons personnelles", souligne Patrick Seguin.

Lire aussi : Pascal Personne démissionne de l'aéroport de Bordeaux-Mérignac qui acte un plan de rebond

Le président de la CCIBG n'exagère pas quand il souligne ensuite que Pascal Personne "aura marqué de son empreinte la plateforme aéroportuaire pour la hisser dans le haut du tableau des aéroports français." Le dirigeant de l'aéroport international de Bordeaux Mérignac restera ainsi associé à une politique très volontariste, appuyée sur une véritable vision du marché, qui s'est soldée pour l'aéroport par une croissance quasi continue du trafic, mois après mois, au cours des dernières années. C'est ainsi que la  plateforme aérienne bordelaise a réussi à totaliser 7,7 millions de passagers en 2019, soit une croissance de +132 % en dix ans.

Lire aussi : Le trafic de l'aéroport de Bordeaux-Mérignac poursuit son envol

Un développement aérien lié à une stratégie low cost

C'est sous sa direction qu'a été construit Billi, le hall d'embarquement spécialement pensé pour doper le trafic aérien à bas coût et que de nouvelles bases aériennes se sont installées à Bordeaux, comme celle d'Easy Jet. Pascal Personne a également multiplié les créations de lignes. Ce dirigeant élancé et réservé, qui pouvait parfois donner l'impression d'être distant sans jamais être froid, a porté toute cette forte croissance comme si de rien n'était. Il a parfaitement compris que le développement des vols low cost ne résultait pas que de montages juridiques et financiers hasardeux, mais qu'il répondait dans le fond à un puissant mouvement de démocratisation de l'avion.

Lire aussi : L'aéroport de Bordeaux redémarre pour les fêtes, le projet Tarmaq sur les rails sans les Verts

Avec le Covid-19 et la nouvelle vision du développement économique et social qu'impose désormais l'écologie, certains pourront penser que l'ère de l'avion touche à sa fin. Et que Pascal Personne est un dirigeant du passé. Mais rien n'est moins sûr. Le transport aérien n'a sûrement pas dit son dernier mot même s'il devra s'adapter aux nouvelles contraintes climatiques. Nommé pour développer l'aéroport international de Bordeaux, Pascal Personne aura en tout cas parfaitement rempli sa mission et écrit une page marquante de la plateforme aéroportuaire longue de 17 ans. Alain Rousset, le président du conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, rend hommage à "un homme de conviction, d'écoute et de grande valeur" et "un grand artisan du développement du transport aérien et de la gouvernance publique de l'aéroport de Bordeaux-Mérignac." De son côté, Alain Anziani, maire de Mérignac et président de Bordeaux Métropole, salue le travail de Pascal Personne "qui a renforcé le rayonnement de cet élément structurant pour la Ville de Mérignac et l'agglomération".

Le décès de Pascal Personne intervient une semaine après celui du président du conseil de surveillance de l'aéroport de Toulouse, Marc Legrand, décédé mercredi 13 janvier, des suites d'une longue maladie.

Lire aussi : L'aéroport de Toulouse perd le président de son conseil de surveillance Marc Legrand

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :