UBee Lab, incubateur de l'Université de Bordeaux, prend de l'ampleur

 |   |  578  mots
UBee Lab propose aux étudiants-entrepreneurs un espace de coworking de 140 m2 rive droite à Bordeaux
UBee Lab propose aux étudiants-entrepreneurs un espace de coworking de 140 m2 rive droite à Bordeaux (Crédits : Arthur Pequin)
Opérationnel depuis la rentrée 2016, UBee Lab accompagne les étudiants-entrepreneurs de l'Université de Bordeaux dans la genèse de leur projet. La structure accompagne cette année 62 projets de tous types.

Depuis 2014, le statut national d'étudiant-entrepreneur est accessible aux étudiants post-bac et jeunes diplômés qui portent un projet de création ou de reprise d'entreprise. Délivré dans le cadre des Pépites (Pôles étudiants pour l'innovation, le transfert et l'entrepreneuriat), ce statut permet d'offrir un cadre plus propice : accompagnement projet, aménagements de la formation universitaire, possibilité de transformer son stage de M1/M2 en une période de travail sur son propre projet... Un statut pas toujours bien connu alors que la fac est rarement considérée comme une "fabrique à entrepreneurs" et que cette image lui colle à la peau.

L'Université de Bordeaux dispose depuis 2016, pour appuyer ce statut, de son propre incubateur baptisé UBee Lab. La structure pilotée par Alexandre Savin, chargé de programme entreprenariat, est passée en trois ans de 30 à 62 projets accompagnés. UBee Lab s'appuie entre autres sur les travaux de recherche menés par l'équipe Entrepreneuriat de l'Institut de recherche en gestion des organisations (Irgo) et propose aux étudiants-entrepreneurs un accompagnement individuel, des ateliers collectifs, un accès aux permanences d'experts juridiques et comptables, l'accès à un espace de coworking au sein du pôle universitaire des sciences de gestion de Bordeaux, ainsi qu'une mise en relation avec des acteurs de l'écosystème bordelais.

De 30 à 62 projets en trois ans

"L'Université de Bordeaux et son président Manuel Tunon de Lara ont fait de l'entrepreneuriat un des axes stratégiques, avec plusieurs outils mis à disposition. UBee Lab est la partie émergée de l'iceberg", image Alexandre Savin. "La structure a plusieurs missions. La première est de mener des actions de sensibilisation sur les campus de la métropole bordelaise, de Bayonne et d'Agen, d'organiser des séminaires. Nous sensibilisons chaque année plus d'un millier d'étudiants au sujet de l'entrepreneuriat."

L'incubateur lui-même fonctionne depuis la rentrée de 2016 et fonctionne par promotions. Un comité de sélection est chargé, en plusieurs vagues, de repérer les dossiers qui seront acceptés.

"Le statut d'étudiant-entrepreneur peut être obtenu jusqu'à trois ans post-diplôme, précise Alexandre Savin. Le jury a tendance à favoriser les profils les plus mûrs, car ce sont souvent les plus disponibles et les plus focalisés sur leur projet, mais il n'y a pas de règle sur cet aspect, pas plus que sur la nature de ces projets. UBee Lab accompagne quelques projets de startups mais il laisse aussi la possibilité à d'autres types plus traditionnels de projets d'entreprise de s'épanouir. Certains incubés sont dans l'agroalimentaire, d'autres veulent créer leur entreprise individuelle, d'autres encore préparent la diversification de la société familiale... Les publics sont sociologiquement très différents."

UBee Lab accueille les porteurs de projet dès le stade de l'idée. "Nous allons essayer de la faire mûrir, d'aider dans la conception du modèle économique, mettre en réseau avec d'autres acteurs qui peuvent être utiles ou témoigner de leur expérience... Certains projets iront finalement plus tard vers des structures d'accompagnement plus spécialisées. Notre rôle est de donner de l'épaisseur au projet", ajoute Alexandre Savin, qui rappelle que l'accompagnement pourvu est gratuit, comme l'accès à l'espace de coworking de 140 m2, rive droite à Bordeaux. Sans dresser un inventaire à la Prévert, UBee Lab a accompagné quelques sociétés qui commencent à se faire un nom telles que Satelia, Gryp, CitiZchool, Minuit sur terre, Meditect, Sportnovae...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :