Le yacht de croisière Le Bougainville se refait une santé au port de Bordeaux (GPMB)

 |   |  448  mots
Le Bougainville dans la forme de radoub numéro 3 du Grand port maritime de Bordeaux, au terminal de Bassens.
Le Bougainville dans la forme de radoub numéro 3 du Grand port maritime de Bordeaux, au terminal de Bassens. (Crédits : Fabien Vagnot/Grimball Prod)
Un nouveau yacht, Le Bougainville, de la compagnie du Ponant, utilise une forme de radoub du port de Bordeaux pour une série d'opérations de maintenance. Venu pour tester de nouveaux itinéraires touristiques au départ du port de la Lune, Le Bougainville est aussi le second navire à se retrouver en cale pour des travaux au port de Bordeaux depuis fin mai.

Jusqu'au 3 juillet, Le Bougainville, yacht de luxe qui opère des circuits découvertes aussi bien dans les zones polaires et tropicales, que dans des régions tempérées, sera en maintenance dans la forme de radoub numéro 3, qui se trouve au terminal de Bassens, plateforme portuaire la plus active du Grand port maritime de Bordeaux (GPMB).

Ce paquebot en pointe pour la protection de l'environnement est en cale depuis le 23 juin et bénéficie de travaux coordonnés par le cabinet d'ingénierie navale d'Arcachon CLYD Yacht...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :