Les candidatures du French Tech Tremplin ouvertes jusqu'à fin juillet

Le programme national dédié aux publics éloignés du monde de l'entreprise est ouvert. Les candidats qui veulent créer leur startup ont jusqu'au 31 juillet pour déposer leur dossier dans les antennes French Tech de Nouvelle-Aquitaine.
Les candidats qui veulent créer leur startup ont jusqu'au 31 juillet pour déposer leur dossier dans les antennes French Tech de Nouvelle-Aquitaine.
Les candidats qui veulent créer leur startup ont jusqu'au 31 juillet pour déposer leur dossier dans les antennes French Tech de Nouvelle-Aquitaine. (Crédits : French Tech Bordeaux)

C'est la troisième édition du concours national French Tech Tremplin. Dédié aux publics d'ordinaires éloignés du monde de l'entreprise, le dispositif d'accompagnement vise à diversifier les profils dans l'écosystème startup et valoriser la variété des parcours. Le programme d'égalité des chances est ouvert aux candidatures jusqu'au 31 juillet pour sélectionner les dossiers qui seront accompagnés de mi-octobre à mi-décembre 2022.

Lire aussi 2 mnUn nouveau board plus féminin pour la French Tech Bordeaux

Le Tremplin est réservé aux personnes bénéficiaires de minimas sociaux, étudiants boursiers, pupilles de l'état, réfugiés reconnus par l'Ofpra, et résidents d'un quartier prioritaire de la ville ou d'une zone de revitalisation rurale. Ces publics pourront bénéficier d'un accompagnement personnalisé dans les premiers pas de leur projet d'entreprise. Le programme se décline en deux temps avec tout d'abord la phase Prepa qui se déroulera à la cité numérique de Bègles à l'automne avec deux semaines d'immersion dans l'écosystème, suivies d'un mois de développement du projet entrepreneurial, et à nouveau deux semaines, dédiées à la finalisation de la création de la startup et à son lancement.

Lire aussi 2 mnEconomie sociale et solidaire : La Ruche Bordeaux cible quartiers prioritaires et villes moyennes

Les candidats retenus pour cette première étape pourront ensuite prétendre à intégrer la phase Incubation. Elle vise à participer au développement de la jeune pousse pendant un an en l'insérant dans l'écosystème et en apportant un appui financier de 30.000 euros. Les candidatures ne sont pas encore ouvertes pour cette phase secondaire. Sur les deux premières éditions, 31 startups ont été accompagnées en Nouvelle-Aquitaine et poursuivent aujourd'hui leur chemin comme les chefs à domicile Persil et Romarin ou Cuidam, qui développe une plateforme de signalement du harcèlement au travail.

Lire aussi 4 mnSalaires, fiches de poste, profils : French Tech Bordeaux publie un guide des métiers numériques

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.