Un nouveau board plus féminin pour la French Tech Bordeaux

237 votants ont départagé les 18 candidats au conseil d'administration de French Tech Bordeaux. Quatre femmes et trois hommes composent le nouveau board de l'association : Julien Anselme, Hannah Berkouk, Hélène Desliens, Guillaume-Olivier Doré, Glwadys Le Moulnier, Éléna Poincet et le président sortant Cyril Texier. Son successeur sera désigné le 6 juillet prochain.

2 mn

Trois sortants sont réélus aux côtés de quatre nouveaux profils au conseil d'administration de French Tech Bordeaux.
Trois sortants sont réélus aux côtés de quatre nouveaux profils au conseil d'administration de French Tech Bordeaux. (Crédits : French Tech Bordeaux)

Hélène Desliens, unique représentante féminine au conseil d'administration sortant, va désormais se sentir moins seule au sein de French Tech Bordeaux. L'association, qui revendique 570 entreprises adhérentes dont plus de 250 startups et regroupe 26.000 emplois dans la région bordelaise, a renouvelé ses instances ce 23 juin 2021 en désignant sept personnalités bordelaises parmi les 18 candidatures, dont quatre femmes :

  • Julien ANSELME, directeur de projets innovants à la direction Sud Ouest d'Orange, accompagne de nombreuses startups du territoire et porte le programme sur la diversité dans l'entreprenariat #FemmesEntrepreneuses d'Orange. Il était membre du conseil d'administration sortant.
  • Hannah BERKOUK, directrice générale d'HelloAsso, entreprise où elle est entrée en 2016 qui accompagne 150.000 associations avec un modèle économique original fondé sur le don.
  • Hélène DESLIENS, co-fondatrice de deux entreprises, Experteez et Markopolo. Elle était membre du conseil d'administration sortant.
  • Guillaume-Olivier DORÉ, fondateur et dirigeant d'Elwin et d'un groupe de presse éditant notamment le magazine Say. Il est également président de Finaqui, pilote les activités "impact" du fonds d'investissement A Plus Finance et est membre du board de plusieurs startups.
  • Glwadys LE MOULNIER, photographe et entrepreneure, dirige la startup Spriiks, qui propose des banques d'images éthiques.
  • Éléna POINCET, cofondatrice de la startup Tehtris, spécialisée dans la cybersécurité qui a levé 20 millions d'euros fin 2020.
  • Cyril TEXIER, président sortant de French Tech Bordeaux, et ancien dirigeant de la startup Dydu, qu'il a quitté en mars 2021.

Ces sept élus bénévoles siègeront au conseil d'administration de l'association aux côtés des représentants de ses trois financeurs : Bordeaux Métropole, la Région Nouvelle-Aquitaine et la CCI Bordeaux-Gironde. Ils sont élus pour un mandat de deux ans et devront notamment définir les priorités de la French Tech Bordeaux et en écrire la prochaine feuille de route dans le cadre du renouvellement du label Capitale French Tech en 2022. French Tech Bordeaux dispose d'un budget de 438.000 euros, dont les deux tiers apportés par les collectivités locales.

Lire aussi 4 mnFrench Tech Bordeaux accélère sur les services aux entreprises

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.