Domofrance relance ses chantiers dans un marché travaillé par l'inflation

 |   |  1020  mots
En ralentissant les cadences de production, le coronavirus affecte les fondamentaux du marché du logement.
En ralentissant les cadences de production, le coronavirus affecte les fondamentaux du marché du logement. (Crédits : Agence APPA)
La reprise des chantiers de construction de logements sociaux redémarre doucement en Nouvelle-Aquitaine, mais assez fermement. Il n'en reste pas moins que, malgré cette reprise, 2020 confirme son statut d'année de tous les dangers. En particulier parce que l'application des bonnes pratiques dans le BTP allonge les délais et fait grimper les prix.

Pour relancer son activité, le bailleur social Domofrance s'est coulé dans le fameux "Guide de préconisations de sécurité sanitaire pour la continuité des activités de construction". Un guide des bonnes pratiques qui a suscité son lot de réserves voire de critiques, mais qui a fini par aboutir même s'il a mis un peu plus de temps que prévu pour trouver sa forme définitive. C'est ainsi que Domofrance a décidé de commencer à relancer son activité depuis la mi-avril à Pau.

Lire aussi : Covid-19 : le Guide des bonnes pratiques ne fait pas l'unanimité dans le BTP

"Sur toute la Nouvelle-Aquitaine, les collaborateurs mobilisent tous leurs efforts pour assurer, dans le respect des règles sanitaires, le redémarrage des chantiers ou l'ouverture de nouveaux programmes de travaux avec l'ensemble des entreprises partenaires. Domofrance met tout en œuvre pour soutenir au mieux les entreprises du bâtiment", résume la direction de Domofrance.

Un groupe régional dont Philippe Rondot est le président et Francis Stéphan le directeur général.

Une reprise qui n'a rien d'un long fleuve tranquille

Le premier chantier relancé par Domofrance concerne la réhabilitation à Pau, dans la résidence Habitelem « les Alizés », de 69 logements....

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :