Thales Avionics : 250 postes supprimés à Mérignac de source syndicale

250 postes seront supprimés sur le site de Thales Avionics à Mérignac mais il n'y aurait pas de licenciements secs. La CFDT Thales Avionics, qui a confirmé l'information, précise que seule l’activité civile sera touchée, avec le départ à Vendôme (Loir-et-Cher) de la ligne HUD, qui travaille sur le système de visualisation appelé collimateur tête haute. Le syndicat annonce ainsi la fin de la production civile à Mérignac.
Plus de 2.000 salariés travaillent sur le campus de Thales à Mérignac dans la métropole bordelaise.
Plus de 2.000 salariés travaillent sur le campus de Thales à Mérignac dans la métropole bordelaise. (Crédits : LTB / Mikaël Lozano)

Après l'annonce par la direction de Thales Avionics, le 13 octobre de son intention de réduire de 1.000 postes ses effectifs en France, le délégué syndical CFDT de la filiale spécialisée dans l'aéronautique, confirme à La Tribune la suppression de 250 postes sur le site de la métropole bordelaise. Ces chiffres ont été annoncés par la direction, les 21 et 22 octobre derniers, lors du comité social et économique central. "En tout, ce sont 998 postes qui sont concernés en France sur plus de 4.000, ce qui correspond à prêt d'un quart des effectifs", rapporte Philippe Besnier, délégué syndical CFDT AVS à Mérignac, qui ne s'attendait pas à une telle annonce.

Lire aussi : Thales Avionics : 1 000 emplois menacés et la crainte d'une délocalisation de l'ingénierie

Covid-19 et "profitabilité"

"On ne nie pas la crise liée au Covid-19. Nous nous attendions à de l'activité partielle longue durée en attendant que le trafic aérien ne reprenne. Mais la direction met aussi en avant un impératif de revenir au niveau de profitabilité de 2019", insiste Philippe Besnier.

A Mérignac, sont concernés 221 postes au niveau de la branche FLX qui développe, au sein de Thales AVS, les calculateurs et cockpits, soit dans le détail :

  • 117 postes d'ingénierie
  • 58 postes à la production
  • 22 postes au support et service (commercial)
  • 24 postes sur des fonctions transverses (RH, achat, finance...)

Une trentaine de postes, surtout juridique et RH, seront aussi impactés au niveau de l'entité Thales AVS.

A l'heure actuelle, les seuls licenciements secs concerneraient les intérimaires et les sous-traitants, soit 450 postes en France. Pour les salariés du groupe, il est question d'activité partielle longue durée, de mobilité et de mesures d'âge. "C'est la question de la mobilité qui nous inquiète le plus", confie Philippe Besnier.

Lire aussi : Covid-19 : 197 suppressions de postes chez Lisi-Creuzet Aéronautique à Marmande

Fin de la production civile à Mérignac

"En terme d'activité, il n'y aura plus de production civile à Mérignac, il n'y aura plus que de la R&D, annonce-t-il encore. La direction a officiellement acté la fermeture de la ligne HUD (head up display/collimateurs tête haute) qui met au point un système de visualisation pour le pilote. Cela concerne des techniciens, des ouvriers, des ingénieurs."

Lire aussi : Intelligence artificielle et connectivité : Thales Avionics esquisse l'aéronautique de demain

Parmi les échéances à venir, la CFDT AVS annonce des négociations jusqu'à la fin novembre pour une présentation des mesures aux salariés et aux représentants syndicaux courant décembre et une application au 1er janvier 2021. Sollicitée par La Tribune, la direction de Thales Avionics n'a pas confirmé ces chiffres et indique que face à la crise du Covid-19, "Thales a décidé de ne pas mettre en œuvre de plan de sauvegarde de l'emploi et a engagé une négociation au sein du groupe faisant appel au volontariat des salariés concernés pour adapter l'emploi et éviter les licenciements."

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 27/10/2020 à 11:03
Signaler
Et ce n'est que le début... Niveau immobilier ça va se dégonfler comme une baudruche....Chômage...fermeture d'entreprise...insécurité...qualité de vie....tout se dégrade vite grand V. Plusieurs collègues Parisiens souhaitent partir au plus vite (...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.