Le groupe bordelais Human Immobilier absorbe le réseau Côté Particuliers

Le groupe Human Immobilier annonce l'intégration en son sein du réseau Côté Particuliers. Côté Particuliers est une franchise alors que Human Immobilier fonctionne comme un groupe très intégré. Deux approches complémentaires qui vont accoucher du numéro trois national des agences immobilières, alors que le secteur ne va pas échapper au choc de la crise inflationniste en train de se développer.
Benjamin Salah, avec le panneau Human, et Jean-Philippe Crouau, avec celui de Côté Particuliers.
Benjamin Salah, avec le panneau Human, et Jean-Philippe Crouau, avec celui de Côté Particuliers. (Crédits : Human)

Le groupe immobilier bordelais Human Immobilier, dirigé par Benjamin Salah, qui est depuis juin 2021 le nouveau nom de l'ex-Bourse de l'Immobilier fondée par Eddy Salah, a annoncé ce vendredi 29 juillet qu'il était rejoint par le réseau Côté Particuliers, fondé et dirigé par Jean-Philippe Crouau. Comme Human Immobilier, qui est à Bordeaux, Côté Particuliers, qui rayonne en France dans 75 départements, est ancré en région et s'appuie sur son siège social situé à Tarbes.

Lire aussiAprès 600 recrutements en 2021, Human Immobilier veut remettre ça en 2022

Contrairement à Benjamin Salah, Jean-Philippe Crouau, businessman d'origine bigourdane, n'est pas né dans l'immobilier mais a exercé ses talents dans l'industrie automobile à un niveau international, notamment aux côtés de Carlos Ghosn. Ce qui l'a sans doute poussé à vouloir dépoussiérer le fonctionnement des agences immobilières. De son côté le changement de nom opéré par Benjamin Salah a visiblement pris puisque le groupe Human Immobilier, qui vient d'investir dans Côté Particuliers, continue à bien se porter.

Devenir le  N°1 du marché immobilier d'ici 10 ans

Avec un chiffre d'affaires de 150 millions d'euros l'an dernier, en hausse de +20 % par rapport à 2020, un réseau de 530 agences immobilières réparties en France, et 2.450 collaborateurs, dont deux tiers de salariés, Human Immobilier, qui a recruté 600 personnes en 2021, s'impose comme l'un des groupes immobiliers les plus importants en région. Et ce rapprochement avec Côté Particuliers va lui donner une nouvelle envergure.

"Le réseau Côté Particuliers a fait un travail extraordinaire depuis 14 ans. Je suis très heureux de rejoindre l'aventure de Jean-Philippe Crouau et très honoré d'avoir reçu sa confiance. Il est convaincu que Human est le meilleur groupe pour accompagner le développement à venir de Côté Particuliers. Nous lui prouverons qu'il a eu raison de nous accueillir à ses côtés. Notre objectif est de devenir ensemble le N°1 de l'immobilier de services français à horizon 10 ans" projette Benjamin Salah.

Naissance du 3e groupe national d'agences immobilières

Si Human Immobilier se présente comme un groupe intégré, consolidé, Côté Particuliers est au contraire organisé en réseau et a adopté le modèle de la franchise. Créé en 2008, Côté Particuliers compte aujourd'hui 120 agences en France, dans 75 départements précise la direction. Cette dernière souligne que la marque limite les frais de fonctionnement à une redevance fixe de 800 euros mensuel par adhérent, sans prélever de royalties. Selon des sites d'information spécialisés, les adhérents sont toutefois tenus de suivre au départ une formation obligatoire à 4.900 euros.

Lire aussiImmobilier : le torchon commence à brûler entre Bordeaux Métropole et les promoteurs

Jean-Philippe Crouau fait savoir qu'il entend jouer une transparence totale, aussi bien avec ses clients qu'avec ses adhérents. Côté Particuliers a ouvert 33 nouvelles agences en 2021. Cette absorption du réseau par le groupe doit se dérouler ensuite dans le respect de chacune des deux entités. C'est ainsi que la nouvelle entité n'a pas encore vraiment de nom propre et se présente en tant que groupe Human-Côté-Particuliers.

Malgré cette longue appellation façon binôme, le nouveau groupe s'impose désormais à l'échelle nationale, avec 650 agences et près de 3.000 collaborateurs "devenant ainsi le 3e groupe national d'agences immobilières derrière le Groupe Arche et Orpi" égrène le groupe bordelais. Après la crise financière de 2008, il semble que le secteur immobilier soit à nouveau au bord d'une nouvelle séquence à fortes perturbations déclenchée par l'inflation. Et qui n'a de ce fait rien à voir avec la précédente crise financière et bancaire américaine.

Lire aussiImmobilier : les promoteurs bordelais alertent sur un attentisme qui coûte trop cher

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.