HelloAsso : "Il y a un modèle alternatif à la logique purement économique"

 |   |  2764  mots
Léa Thomassin, au 1er rang, et une partie de l'équipe d'HelloAsso dans les locaux de l'entreprise à la Cité numérique, à Bègles.
Léa Thomassin, au 1er rang, et une partie de l'équipe d'HelloAsso dans les locaux de l'entreprise à la Cité numérique, à Bègles. (Crédits : Thibaud Moritz / Agence APPA)
LE MONDE D'APRES. "Je ne veux pas d'une parenthèse et que tout redevienne comme avant. La crise doit faire évoluer les réflexes et les postures de chacun d'entre nous. Le lien social, le local, la solidarité sont des valeurs défendues depuis longtemps par le tissu associatif !" Dans un long entretien à La Tribune, Léa Thomassin, la présidente d'HelloAsso, revient sur les conséquences de la crise sanitaire et économique pour le monde associatif, sur le modèle économique atypique d'HelloAsso fondé sur le don et sur la trajectoire hors norme de cette entreprise, basée à Bordeaux, qui fête ses dix ans en 2020.

LA TRIBUNE - Depuis fin 2019, vous êtes la présidente d'HelloAsso. une entreprise qui propose aux associations des services entièrement gratuits et ne fonctionne que grâce aux contributions volontaires des particuliers. Est-ce qu'au moment de créer HelloAsso avec Ismaël Le Mouël en 2010, vous espériez permettre aux associations de récolter plus de 200 M€ en dix ans ?

LÉA THOMASSIN - Absolument pas ! En mars 2009 quand on a décidé de se lancer dans ce projet c'était en utilisant des signatures d'e-mails solidaires. A ce moment-là, on n'avait aucune idée de là où on allait précisément. Pendant ces dix ans, il y a eu plusieurs phases très différentes à commencer par une traversée du désert pendant trois ans autour de ces signatures d'e-mails solidaires... Cette période a été très compliquée et on s'est retrouvé à deux doigts d'abandonner. Mais bien souvent on ne se rend pas compte à quel point on est proche du succès quand on pense à abandonner et, finalement, l'activité d'HelloAsso a vraiment démarrer dans les mois suivants. Ce qui nous a sauvés c'est la solidarité entre les trois associés de départ, la volonté commune de ne pas lâcher et le fait d'avoir rencontré quelques centaines d'associations qui nous ont fait évoluer en nous demandant des modules de dons en ligne. On a finalement mis en place cette solution en 2012.

C'est de là que date le réel démarrage de l'entreprise telle qu'on la connaît aujourd'hui ?

D'une certaine manière oui puisqu'en l'espace de quelques mois on a vu plus de 500 associations s'inscrire sur HelloAsso pour bénéficier de cet outil de collecte de dons en ligne. Dès le départ, il a été conçu avec un modèle de rémunération fondé sur un don supplémentaire au profit d'HelloAsso. Une idée inspirée des Etats-Unis qui n'existait pas en France. On a donc été des précurseurs et dix ans plus tard c'est encore un choix très rare par rapport au modèle classique des paiements lignes fondé sur des commissions. Donc à partir de 2013, on a pivoté pour se concentrer sur ce nouveau modèle en étoffant la solution avec beaucoup de développements informatiques : campagne de financement participatif, gestion des adhésions, gestion de la billetterie, etc.

A partir de fin 2017, un nouveau cap est franchi avec une levée de 6 M€ auprès du Crédit mutuel...

Oui, depuis 2013 on doublait chaque année notre activité en termes de sommes collectées et donc de chiffre d'affaires. Mais l'équipe est restée relativement stable avec une quinzaine de personnes fin 2017. Puis HelloAsso a connu un changement d'échelle avec 50 recrutements en 18 mois ! Cela s'est accompagné d'une professionnalisation de notre activité et d'une pérennisation de notre modèle. La logique n'était alors plus tant au développement qu'à la structuration de nos équipes et de notre activité. Il y avait une inquiétude réelle de perdre l'identité de l'entreprise avec l'arrivée de tous ces "nouveaux". On y a donc consacré beaucoup de temps pour éviter de perdre l'ADN de la structure voire même d'imploser. Tous les collaborateurs ont travaillé sur le thème "comment ne pas mettre notre âme" pour répondre à la question "qu'est-ce qui nous rend fier chez HelloAsso ?". Cela a permis en 18 mois de définir des valeurs et...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :