[Dossiers 2018] Pour ses 20 ans, Cdiscount se mue en plateforme globale de l'e-commerce

 |   |  181  mots
Cdiscount, qui va filialiser début 2019 ses entrepôts et ses activités logistiques, adopte une stratégie de diversification de produits et de services.
Cdiscount, qui va filialiser début 2019 ses entrepôts et ses activités logistiques, adopte une stratégie de diversification de produits et de services. (Crédits : Cdiscount)
1918-2018 : en 20 ans, Cdiscount a bien grandi et s'est imposé comme le géant français de l'e-commerce. Mais ses 1.800 salariés et son chiffre d'affaires qui dépasse les 3 Md€ cachent un résultat net encore négatif. L'entreprise bordelaise, propriété du groupe Casino, ne peut donc se permettre de se reposer sur ses lauriers et adopte une stratégie de rachats, de diversification et d'investissement dans la logistique et la technologie pour devenir une plateforme globale d'e-commerce et de publicité.

Cette fin d'année 2018 a été chargée pour Cdiscount. Le géant de l'e-commerce, installé à Bordeaux, a racheté coup sur coup deux entreprises à la barre du tribunal de commerce : 1001pneus.com au mois d'octobre avant Stootie début décembre. Deux acquisitions qui s'inscrivent dans la logique de diversification de Cdiscount pour proposer toujours plus de produits et services à la vente. Cette stratégie de plateforme globale, mise en avant par Emmanuel Grenier, le directeur général depuis 2008, sera-t-elle suffisante pour faire face à la concurrence des géants mondiaux que sont Amazon et d'Alibaba ?

Lire aussi : Cdiscount peut-il devenir un géant mondial ? (1/4)


Parallèlement, Cdiscount filialisera début 2019 ses entrepôts et activités logistiques, pour gagner en agilité et commercialiser plus facilement ses compétences en la matière auprès de vendeurs tiers, tout en ouvrant largement ses bras aux startups du secteur via un incubateur dédié. De quoi renouer avec la rentabilité à court terme ?

>> Retrouvez tous nos articles sur Cdiscount et sa stratégie dans notre dossier dédié en cliquant ici

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :