Cybersécurité : Tehtris lève 20 millions d'euros et va créer 300 emplois en 3 ans à Bordeaux

 |  | 1073 mots
Lecture 6 min.
Elena Poincet et Laurent Oudot
Elena Poincet et Laurent Oudot (Crédits : Tehtris)
Deux anciens des services de renseignement ont quitté "Le bureau des légendes" pour créer Tehtris : une entreprise innovante dans la cyberdéfense qui vient de lever 20 millions d'euros et annonce près de 300 recrutements essentiellement à Bordeaux Métropole. Jusqu'ici discrète, la société Tehtris est appelée à devenir une vraie marque commerciale et à s'imposer en Europe.

Entreprise innovante discrète, Tehtris, cofondée en 2010 par Elena Poincet et Laurent Oudot est implantée dans la Cité de la photonique, à Pessac (Gironde/Bordeaux Métropole) et à Paris. Elle annonce le bouclage de sa première levée de fonds, qui atteint le montant record de 20 millions d'euros. Tehtris édite des solutions de cybersécurité et se présente comme le leader technologique européen contre les cyber-espionnage et cybersabotage.

Lire aussi : Bordeaux, comment Tehtris traque virus et espions 4.0

Prétention que vient valider l'énormité de cette levée de fonds dans la cybersécurité à l'échelle européenne. Car cette opération financière, qui a été montée avec Ace Management, société de capital-investissement dans les secteurs industriels et technologiques (un milliard d'euros d'actifs sous gestion/filiale du groupe français Tikehau Capital), est l'une des plus importantes d'Europe jamais réalisées dans le secteur de la cybersécurité pour un investissement de série A. Cette qualification indique aux investisseurs que le tour de table s'adresse à une jeune entreprise, avec comme objectifs l'optimisation des produits et l'accès aux clients cibles.

Illustration de la puissance de feu tricolore

"Ace Management a joué le rôle de lead investor (chef de file -NDLR) sur ce tour de...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/11/2020 à 17:03 :
tehtris... j'vais monter un concurrent : paacman !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :