Covid-19 : comment la télémédecine a gagné ses lettres de noblesse en Nouvelle-Aquitaine

 |  | 577 mots
(Crédits : iStock)
E-SANTÉ. Déjà nombreuses dans la région, les entreprises de la télémédecine et de l'e-santé se sont mobilisées pendant la crise du Covid-19 qui a été un accélérateur d'innovation.

Durant le confinement, le CHU de Bordeaux a réalisé plus de 14.000 téléconsultations.

"Cela représente une multiplication par dix : tous les services, tous les praticiens, médecins, chefs de service, soignants, s'y sont mis, pour assurer le suivi des maladies chroniques et les réunions pluridisciplinaires. De ce point de vue, la crise a été un accélérateur d'innovation dans nos collaborations avec les start-up de l'e-santé", témoigne Yann Bubien, le directeur général du CHU de Bordeaux.

Plusieurs entreprises régionales ont en effet gagné leurs galons en démontrant la pertinence de leurs outils dès les premiers jours de la pandémie. Synapse Medicine, Satelia, Ange...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/08/2020 à 12:52 :
La télémédecine permet un fantastique bond en avant, après la pifométrie fustépiante, c'est la boule de cristal qui prend la relève, gageons que cette innovation majeure permettra d'assurer des diagnostiques certains à 100%.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :