Un an après avoir signé avec Samsung, DynamicScreen lève 1,2 million d'euros

 |   |  446  mots
L'équipe de DynamicScreen se partage entre Bordeaux et Paris
L'équipe de DynamicScreen se partage entre Bordeaux et Paris (Crédits : DynamicScreen)
C'est auprès d'un attelage de fonds régionaux mené par NewFund NAEH que la startup bordelaise DynamicScreen vient de lever 1,2 million d'euros. De quoi permettre à cette jeune pousse spécialisée dans l'affichage dynamique de recruter à Bordeaux et Paris pour étoffer son développement commercial.

Au printemps 2019, la startup DynamicScreen, fondée un an plus tôt par un quatuor formé de Benjamin Gauthier, Marty Lamoureux, Simon Cleriot et Rodolphe d'Aragon, signait un partenariat avec le géant Samsung. Objectif : intégrer son player dynamique, qui permet à ses clients de piloter à distance la diffusion de contenus sur leurs propres écrans, directement dans les produits du constructeur sud-coréen. 18 mois plus tard, DynamicScreen, qui compte également parmi ses clients Veolia, Google France ou encore Sanofi, a déployé son logiciel sur plusieurs milliers d'écrans dans...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :