Newfund lance un fonds d'investissement régional pour financer 20 startups de Nouvelle-Aquitaine

 |   |  435  mots
La responsable du fonds d'investissement NAEH sera installée à Biarritz.
La responsable du fonds d'investissement NAEH sera installée à Biarritz. (Crédits : CC by Pixabay)
Un fonds d'investissement en capital-innovation pour les Néo-aquitains et par les Néo-aquitains : c'est la logique du produit financier présenté, ce 7 décembre, par Newfund pour prendre des participations minoritaires dans une vingtaine de jeunes entreprises innovantes de Nouvelle-Aquitaine et du Pays-baque espagnol. Les gestionnaires souhaitent réunir 5 à 7 M€ pour investir de 150.000 à 500.000 € par entreprise. Le ticket d'entrée est fixé à 20.000 €.

Nouvelle-Aquitaine Euskal Herria (Pays-basque) : c'est le nom de baptême du nouveau produit financier régional lancé par Newfund. Créé à Paris en 2008 par François Véron et Patrick Malka, Newfund est doté de 230 M€ et revendique des participations dans 65 entreprises en France et aux Etats-Unis. Sa déclinaison régionale vise à réunir de 5 à 7 M€ auprès de particuliers, d'entrepreneurs, de chefs d'entreprise, de personnalités et d'institutionnels de la région Nouvelle-Aquitaine.

Pas de secteur particulier

Lancé officiellement le 5 décembre, le fonds NAEH a déjà récolté 3 M€ auprès d'une quinzaine de souscripteurs régionaux, dont 350.000 de la Région Nouvelle-Aquitaine. "Nous avons 18 mois pour boucler les 5 à 7 M€ mais nous souhaitons y arriver le plus tôt possible pour pouvoir redéployer au plus vite ces financements dans les entreprises du territoire", précise Agathe Descamps, docteure en droit des sociétés, qui est désormais la référente de NAEH au sein de Newfund et sera basée à Biarritz.

Avec ces financements, NAEH prendra des participations minoritaires - entre 150.000 et 500.000 € - au capital d'une vingtaine d'entreprises. 70 % minimum seront situées en Nouvelle-Aquitaine et au Pays-basque espagnol et 30 % dans d'autres régions françaises. "Nous serons pragmatiques dans nos critères de sélection mais nous visons d'abord des entreprises innovantes et dotées d'un projet original, quel que soit leur secteur d'activités puisque nous souhaitons constituer un portefeuille diversifié pour nous prémunir des risques sectoriels", détaille François Véron.

Premiers investissements début 2019

Newfund assure que sa prise de participation va de pair avec un accompagnement des dirigeants. "Nos souscripteurs sont présents dans la région et forment un réseau de ressources à la disposition des chefs d'entreprise que nous accompagnons. Nous disposons également d'une antenne au sein de la Silicon Valley et donc d'une expertise sur le développement d'une activité aux Etats-Unis", fait valoir François Véron.

NAEH espère procéder à ses premières prises de participation au premier trimestre 2019. "Nous avons déjà scruté une trentaine de dossiers et nous en recevons très régulièrement", indique Agathe Descamps. Newfund a déjà accompagné dans la région des entreprises comme Jobijoba, Yummypets et Elues Locales.

Le ticket d'entrée est fixé à 20.000 € dont 12.000 € lors du premier appel de fonds. Les fonds sont bloqués pour dix ans, hors exceptions prévues par la loi. Il s'agit d'un investissement qui présente un risque de perte financière. Pour un investissement de 20.000 € dans Newfund NAEH, il est recommandé de disposer d'au moins 100.000 € d'épargne financière disponible.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :