Open Startup : les startups bordelaises ont droit à leurs portes ouvertes le 4 mars

 |   |  524  mots
Au moins 72 startups et incubateurs de la métropole bordelaise participeront à l'opération Open startup du 4 mars 2020
Au moins 72 startups et incubateurs de la métropole bordelaise participeront à l'opération Open startup du 4 mars 2020 (Crédits : Open Startup (capture d'écran))
Le 4 mars 2020, les startups bordelaises sont invitées à ouvrir leurs portes au public dans toute la métropole bordelaise. Cet événement organisé par la startup Tractr compte déjà 73 startups et structures d'accueil inscrites sur sa plateforme Open startup. L'organisateur espère réunir plusieurs centaines de visiteurs dans toute la ville pour cet évènement inédit pour l'écosystème bordelais.

300 participants sont déjà inscrits sur la plateforme Open startup Bordeaux. Ce projet est né de l'initiative personnelle de Guillaume Commagnac, directeur développement et relations startups de Tractr qui conçoit, développe et commercialise des produits numériques pour les entreprises. L'entrepreneur a importé d'Amérique du Nord le concept de ''portes ouvertes startups'' après avoir assisté à ce type d'événement à Montréal, au Canada. C'est avec l'aide de French Tech Bordeaux que le projet s'est construit. Les startups bordelaises et les différentes structures (pépinières, incubateurs, accélérateurs) ont accueilli le concept avec engouement selon Guillaume Commagnac. Elles sont en effet déjà nombreuses à avoir répondu à l'appel avec déjà plus de 73 inscriptions, dont une dizaine de structures d'accompagnement. La plateforme Open Startup est l'un des projets sur lequel travail Tractr, qui compte 11 salariés.L'entreprise, créée depuis onze ans, a notamment assuré le développement de la plateforme des Bordelais de Geev.

Lire aussi : Cdiscount et Geev s'allient autour de la 2e vie des objets

Startups : ''une occasion de démystifier le milieu''

L'événement vise trois grandes familles de participants : les étudiants et jeunes diplômés en recherche de stage, d'alternance, ou de premier emploi ; les chercheurs d'emploi, nouveaux arrivants, porteurs de projet ; et les curieux qui ont peu de connaissances sur le sujet et qui voudraient ''démystifier le milieu des startups''. Selon Guillaume Commagnac, "il faut changer la tendance qu'ont les startups à se présenter sur des stands, parmi les salons ou les conventions, et plutôt les amener à se concentrer sur l'accueil du public dans leurs propres locaux". Cela permet, selon lui, de présenter tous les aspects des différents métiers qui forment chaque startup. Libre choix à ces dernières de décider de la tonalité et de l'ampleur qu'elles veulent donner à l'événement.

Chaque startup ou structure qui s'inscrit crée une fiche avec les informations qu'elle juge les plus pertinentes. Les visiteurs s'inscrivent eux aussi pour accéder aux différents services que propose la plateforme. Chaque participant peut monter une liste directement sur la plateforme et générer un circuit sur Google map pour organiser au mieux ses déplacements le 4 mars. L'événement bénéficie d'un partenariat avec les entreprises Pony et Yego qui offrent des réductions spécifiques à l'événement.

Lire aussi : Free-floating : 100 trottinettes électriques Yego à Bordeaux d'ici Noël avant des vélos en 2020

Les portes ouvertes concernent toutes les startups qui souhaitent s'ouvrir au public pas seulement Bordeaux mais aussi dans les communes de la métropole. Les startups ouvrant leurs portes simultanément entre 15h et 18h30, Guillaume Commagnac estime qu'il est possible d'aller découvrir de trois à cinq structures en moyenne pour des visites avoisinant les 30-40 minutes. Avec cette première édition, Tractr a pour but de confirmer son engagement auprès des startups bordelaises et espère : d'une part, rendre cet événement annuel, et d'autre part, l'exporter dans d'autres villes françaises en mettant l'accent sur son système de plateforme en ligne.

Renseignements et inscriptions ici

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :