French Tech Bordeaux lance son site et son annuaire en ligne

 |   |  323  mots
Le site comprend de nombreuses informations sur l'écosystème French Tech local.
Le site comprend de nombreuses informations sur l'écosystème French Tech local. (Crédits : DR)
French Tech Bordeaux Métropole vient de lancer son site Internet. On y trouve plusieurs sections ainsi qu’un annuaire qualifié recensant plus de 400 acteurs liés à l’écosystème local numérique et technologique. Toute personne ou entreprise désireuse de s’associer à la dynamique French Tech est invitée à s’inscrire.

L'annonce avait été faite lors du One year French Tech, soufflant la première bougie de la labellisation du mouvement numérique et technologique bordelais. French Tech Bordeaux Métropole possède désormais son site Internet. Il a pour objectif de "contribuer à la mise en place sur notre écosystème d'une communauté d'accélération et de partage", détaillent ses porteurs.

Le site comprend notamment des informations sur le mouvement, sur ceux qui le portent, un agenda des événements, un jobpost, une liste détaillée des appels à projets, bientôt une précieuse cartographie des aides, et d'ores et déjà un annuaire qualifié. Thomas Baudin, directeur délégué de French Tech Bordeaux Métropole, racontait lors de One year French Tech la genèse du projet :

"Une startup de Toulouse me disait qu'elle avait cherché un développeur pour une application. Elle n'a pas trouvé sur Toulouse. Elle n'a pas trouvé sur Bordeaux non plus. Elle a trouvé... sur Nantes ! Avec tous les talents qu'on a ici, on s'est dit qu'il fallait faire quelque chose pour mettre les gens en relation, simplement. Leur donner de la visibilité et des opportunités de business. C'est ça, l'annuaire qualifié."

Pour l'heure il dénombre plus de 400 inscrits : startups, ETI, grands groupes, écoles, associations, agences de développement... Tous ceux qui souhaitent être associé au mouvement French Tech sont invités à s'inscrire. Thomas Baudin détaille :

"Cet annuaire est qualifié. Si on cherche une société pour développer une application sur Bordeaux, on doit la trouver instantanément avec un mot-clé. Ensuite il est partagé, cela veut dire que quiconque voudra le reprendre parce qu'il veut contribuer à sa diffusion, le pourra. Il installera sur son site le formulaire d'interrogation de la base, et le formulaire d'inscription. Enfin, il n'appartient pas plus à la French Tech qu'à n'importe quel acteur de l'écosystème, c'est un actif à la disposition de tous."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :