Economie circulaire : BSE investit 2,5 millions d'euros dans son bois d’allumage naturel

 |  | 684 mots
Lecture 4 min.
Au Barp, en Gironde, des souches de pins maritimes sont transformées en allume-feux 100 % naturel.
Au Barp, en Gironde, des souches de pins maritimes sont transformées en allume-feux 100 % naturel. (Crédits : BSE Neandertal)
Des souches de pins maritimes inutilisées qui, une fois séchées, aboutissent à la fabrication d’allume-feux et de bois de grillade 100% naturel. C’est la recette développée par la TPE girondine BSE qui commercialise ses produits sous la marque Neandertal. Après trois ans d’existence, l’entreprise entend tripler ses capacités de production et de distribution. Elle vient ainsi de lever 800.000 euros et de valider un prêt bancaire à hauteur de 1,7 million d'euros.

Ils ont décidé de réunir leurs expertises dans un soucis de développement durable et d'économie circulaire. Sébastien Ackerman, gérant de la société Base Innovation, Michel Bazin et Thierry Labrousse, entrepreneurs dans les métiers du bois et de la forêt, viennent de lever 800.000 euros auprès d'un business angel de la grande distribution pour accélérer la croissance de l'entreprise qu'ils ont co-fondé en 2017. Il s'agit de BSE, installée au Barp, en Gironde, qui commercialise des produits d'allumage sous la marque Neandertal.

"Si on reprend le fil de l'histoire, au départ, Base Innovation a construit en 2016 un démonstrateur technologique de séchage de biomasse bois au Barp en Gironde dans un bâtiment de 600 m2 recouvert de panneaux thermovoltaïques qui produisent simultanément de...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :