Toopi Organics lève plus de 1 M€ pour transformer l'urine humaine en engrais bio

 |   |  692  mots
Pierre Huguier (directeur scientifique) et Michaël Roes (président), les deux cofondateurs de Toopi Organics.
Pierre Huguier (directeur scientifique) et Michaël Roes (président), les deux cofondateurs de Toopi Organics. (Crédits : Toopi Organics)
La startup girondine Toopi Organics, qui transforme l'urine humaine en un engrais agricole bio des plus efficaces, vient de lever plus d'un million d'euros en pleine pandémie de coronavirus. D'ici la fin de l'année, elle aura construit sa première unité d'enrichissement d'urine humaine dans le Sud Gironde. Un procédé low tech et peu coûteux pour un produit dont la grande efficacité a été mesurée.

En développant de nouveaux engrais bios pour l'agriculture à partir d'urine humaine, la startup Toopi Organics, fondée en février 2019 à Langon, en Sud Gironde, et accompagnée par l'incubateur Unitec à Pessac (Gironde/Bordeaux Métropole), écrit le début d'une authentique histoire du XXIe siècle. Parce qu'elle appuie son développement sur un procédé microbiologique qui permet d'enrichir l'urine humaine en micro-organismes d'intérêt agricole pour en faire un engrais bio peu coûteux, très efficace pour la terre et vertueux dans le domaine de la lutte contre la pollution.

Lire aussi : Treefrog Therapeutics se voit attribuer près de 3 M€ de financements

L'urine contient des éléments fertilisants incontournables pour l'agriculture, que sont l'azote, le phosphore et le potassium. Le ressort de cette histoire en cours d'écriture...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :