L'intersyndicale de Getrag Ford Transmissions (GFT) appelle à 24 heures de grève

 |  | 721 mots
L'intersyndicale de GFT focalise l'essentiel de ses critiques sur Ford, qui restera le client N°1 de la future entreprise.
L'intersyndicale de GFT focalise l'essentiel de ses critiques sur Ford, qui restera le client N°1 de la future entreprise. (Crédits : Anushree Fadnavis)
Les syndicats FO-CGT-CFTC de l'usine Getrag Ford Transmissions, à Blanquefort (Gironde/Bordeaux Métropole), appellent à la grève pour mettre la pression sur Magna, leur futur propriétaire, mais aussi sur Ford. Ils veulent des réponses précises à leurs attentes, dans un contexte automobile international miné par la crise du Covid-19.

A la suite de l'annonce de la fin de la coentreprise Getrag Ford Transmissions (GFT), commune au constructeur automobile Ford et à l'équipementier canadien Magna, l'intersyndicale FO-CGT-CFTC de l'usine GFT de Blanquefort appelle à un mouvement de grève du mercredi 9 septembre à 22 heures au jeudi 10 septembre à la même heure. L'usine emploie un peu moins de 900 salariés et fabrique la boîte de vitesses manuelle MX65. La fin de la coentreprise va se traduire à Blanquefort par le départ de Ford, qui garde les deux autres usines GFT en Europe, à Cologne (Allemagne) et Halewood (Angleterre), tandis que le site girondin passe sous le contrôle de son associé Magna.

Lire aussi : A Blanquefort, GFT a vécu : Ford se sépare de Magna et les salariés s'inquiètent

La crainte des syndicats est simple : voir Magna, le groupe d'Aurora (dans la banlieue de Toronto), un des plus gros...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :