Forsee Power veut quadrupler sa production de batteries électriques près de Poitiers

Quatre ans après son ouverture, Forsee Power continue à faire monter en puissance son site de Chasseneuil-du-Poitou où sont assemblés des systèmes de batteries pour véhicules lourds. Objectif : quadrupler la capacité de production actuelle de près de 1 GW pour produire environ 10.000 batteries par an en 2027. L’entreprise a déjà équipé 1.200 bus électriques et prévoit de doubler ce chiffre dans les 12 à 18 prochains mois tout en se positionne sur le marché dit non-routier 200 personnes travaillent sur ce site récemment inauguré.

4 mn

Le site de Chasseneuil-du-Poitou qui s'étend sur 15.000 m2 regroupe 200 collaborateurs et compte cinq lignes d’assemblage avec une capacité de production de 1 GWh.
Le site de Chasseneuil-du-Poitou qui s'étend sur 15.000 m2 regroupe 200 collaborateurs et compte cinq lignes d’assemblage avec une capacité de production de 1 GWh. (Crédits : Forsee Power)

"Christophe Gurtner a créé Forsee Power en 2011, à une époque où personne ne croyait aux véhicules lourds électriques en Europe. Mais quand le marché a décollé, les technologies de Forsee Power étaient prêtes", rapporte Sophie Tricaud, directrice de la communication, des affaires publiques et du développement durable chez Forsee Power. A date, l'entreprise qui conçoit cet fabrique des systèmes de batteries a équipé 1.200 bus électriques dans le monde et prévoit de doubler ce chiffre dans les 12 à 18 prochains mois.

"L'histoire de l'électrification des bus s'accélère. Nous avons commencé avec quelques unités par projet, puis des dizaines, maintenant des centaines, et bientôt des milliers", assure Sébastien Rembauville-Nicolle, vice-président business development chez Forsee Power.

Dernière commande en date, le constructeur britannique Wrightbus va équiper 420 bus avec les systèmes de batteries Forsee Power. Et c'est dans l'usine de Chasseneuil-du-Poitou près de Poitiers, dans la Vienne, qu'ils seront assemblés. "Un site industriel de plus de 15.000 m2 qui est l'étendard du groupe, une vitrine pour nous et pour l'industrie de la batterie en Europe", témoigne Sophie Tricaud à l'occasion de la récente inauguration du site.

Lire aussi 7 mn« Airbus des batteries » : à quoi sert l'usine pilote d'ACC inaugurée à Nersac ?

De 1 à 4 GWh à horizon 2027

Quatre ans après son ouverture en 2018, l'usine qui a débuté avec 80 salariés emploie désormais plus de 200 collaborateurs dans les domaines de la production, la maintenance, la qualité, l'industrialisation, la logistique et la R&D. "Si le centre de R&D est situé à Paris, nous étoffons progressivement la R&D sur ce site au plus proche de la production", prévient Sophie Tricaud.

Les objectifs affichés au départ de recruter 300 personnes restent d'actualité. Ils ont simplement été décalés, dans le contexte de la crise. L'usine compte cinq lignes d'assemblage, dont deux entièrement automatisés, avec une capacité de production de près de 1 GWh, ce qui représente plus de 2.500 batteries de bus par an soit l'équivalent du marché annuel européen pour les bus électriques. "La capacité de production atteindra 4 GWh à horizon 2027", prévient Christophe Gurtner, fondateur et président directeur général de Forsee Power alors que le site se veut évolutif.

Le non-routier, un marché en développement

A Chasseneuil, ne sont produits que les systèmes de batteries pour les véhicules lourds, c'est-à-dire les bus, les bateaux et les trains. "Concernant le bus, nous proposons une solution mature où l'autonomie n'est plus un enjeu", explique Sophie Tricaud. Forsee Power fournit notamment le constructeur Iveco Heuliez qui dispose de 50 % de parts de marché en France, tandis que dans  le domaine du ferroviaire, l'entreprise travaille notamment avec Alstom à l'hybridation du TER Régiolis ou encore la Socofer sur des locomotives de maintenance.

Lire aussi 4 mnFerrocampus investit 7,9 millions d'euros dans la formation aux trains de demain

Mais Forsee Power, qui adresse également le marché de la marine, s'intéresse aussi au marché dit non-routier, avec des véhicules agricoles, de construction ou industriels, qui va nourrir l'activité du site de Chasseneuil.

"Il s'agit d'un marché en très fort développement avec des véhicules qui passent au 100 % électrique ou à l'hybridation thermique-électrique. Aujourd'hui, nous avons plusieurs dizaines de projets en cours, sachant que cela demande entre 12 et 18 mois de développement. Nous ferons des annonces", prévient Sophie Tricaud. Forsee Power travaille d'ores et déjà avec le japonais Kubota.

Une implantation mondiale

Au delà de Chasseneuil-du-Poitou, Forsee Power dispose de sites de production en Pologne, en Chine, en Inde, et prépare son implantation aux Etats-Unis pour adresser le marché américain. "Un nouveau site est prévu sur le même modèle que celui de Chasseneuil. Nous allons faire du copier-coller en Amérique du Nord", explique Sophie Tricaud.

Au cours du premier trimestre 2022, Forsee Power a réalisé un chiffre d'affaires de 18,5 millions d'euros, en croissance de 11 %. Une progression tirée par le segment des véhicules légers (+62%) qui bénéficient d'un cycle commercial plus court que celui des véhicule lourds.

Lire aussi 5 mnGouach réunit 3,3 millions d'euros pour déployer ses batteries réparables

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.