Football : rétrogradés en National, les Girondins de Bordeaux font appel

Déjà relégués sportivement en Ligue 2, les Girondins de Bordeaux viennent d'être rétrogradés administrativement en championnat de National 1 par la Ligue de football professionnel. Le club a confirmé sa volonté de faire appel de cette décision lui offrant encore quelques semaines d'espoir.

3 mn

(Crédits : Appa)

"Girondins de Bordeaux : rétrogradation en championnat de National 1" La décision de la DNCG (direction nationale du contrôle de gestion) a été annoncée par un communiqué lapidaire de la Ligue de football professionnel ce mardi 14 janvier en fin de journée. Quelques heures plus tôt, Gérard Lopez, le président du club, avait plaidé sa cause auprès des instances du football française pour sauver sa place en Ligue 2 pour la saison 2022/2023. Mais ses arguments, fondés sur un accord partiel avec ses créanciers Kingstreet et Fortress et sur de futures ventes de joueurs, n'ont visiblement pas convaincu le gendarme financier.

"C'est avec consternation que le FC Girondins de Bordeaux prend acte de la décision [...] Le club fait bien évidemment appel de cette décision [...] qui le prive de poursuivre la mise en œuvre de la stratégie d'assainissement de sa situation financière", a réagi le club dans la soirée, qui qualifie la décision de "brutale" et évoque une "audition de deux heures qui s'est déroulée dans de bonnes conditions".

Lire aussi 7 mnDéjà plombés financièrement, les Girondins de Bordeaux sont au bord de la Ligue 2

Le club a assuré avoir présenté des arguments convaincants à la DNCG - "la garantie de l'actionnaire majoritaire à hauteur de 10 millions d'euros, un accord avec les détenteurs de la dette du club ainsi que des offres de ventes de quelques joueurs dont le montant cumulé dépasse les objectifs fixés par la commission" - tout en actant que ces engagements n'ont pas été jugés suffisants. Ainsi, selon l'aveu même des Girondins de Bordeaux, la décision de la DNCG vient sanctionner l'accord avec les créanciers "jugé insuffisant", l'absence de préfinancement de la vente de joueurs tout comme l'absence d'abandon par les prêteurs d'intéressements sur des ventes de joueurs en faveur du club.

Lire aussi 10 mnQuel avenir pour le stade Matmut Atlantique si les Girondins de Bordeaux tombent en Ligue 2 ?

Malgré tout, le club assure "garder confiance en sa capacité à démontrer la solidité de son projet" grâce à de nouvelles solutions de financement. Le club dispose désormais de six jours pour officialiser son appel de la décision de rétrogradation ce qui lui donnera ensuite quelques semaines pour consolider son dossier. La décision de la DNCG devrait paradoxalement permettre à Gérard Lopez d'accentuer ses négociations avec ses créanciers. Si toutefois ces derniers cherchent encore à sauver ce qui reste du club aux six titres de champion de France de Ligue 1.

L'an dernier à la même période, après sa reprise du club, Gérard Lopez était déjà passé par la case rétrogradation provisoire en Ligue 2 par la DNCG avant d'être finalement maintenu en Ligue 1.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 14/06/2022 à 23:52
Signaler
Travers du foot professionnel, quand on ne gagne pas sur la pelouse, c'est sur le tapis vert de la justice qu'on tente de marquer les buts qui auraient fait gagner. Je ne prends plus l'avion depuis plus de 15 ans et je ne m'interesse plus au Foot ( e...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.