Espace : la Nouvelle-Aquitaine met son think-tank Way4Space sur orbite

Mettre en commun les intelligences pour faire émerger des projets concrets : c'est l'objectif aussi simple qu'ambitieux de Way4Space, le nouveau centre de réflexion inauguré près de Bordeaux ce 14 octobre. Piloté par la Région Nouvelle-Aquitaine, Bordeaux Métropole, Saint-Médard-en-Jalles, ArianeGroup, Dassault Aviation et Thales, ce think-tank accompagne d'ores et déjà trois projets expérimentaux.

4 mn

Stéphane Delpeyrat (Bordeaux Métropole, Saint-Médard-en-Jalles), Alain Rousset (Région Nouvelle-Aquitaine), André-Hubert Roussel (ArianeGroup), Yannick Assouad (Thales Avionics) et le général Michel Friedling (Commandement de l'Espace), lors de l'inauguration de Way4Space, jeudi 14 octobre à Saint-Médard-en-Jalles.
Stéphane Delpeyrat (Bordeaux Métropole, Saint-Médard-en-Jalles), Alain Rousset (Région Nouvelle-Aquitaine), André-Hubert Roussel (ArianeGroup), Yannick Assouad (Thales Avionics) et le général Michel Friedling (Commandement de l'Espace), lors de l'inauguration de Way4Space, jeudi 14 octobre à Saint-Médard-en-Jalles. (Crédits : Laurent Wangermez)

Avec 80 pays disposant de satellites en vol, environ 5.000 satellites en orbite autour de la Terre fin 2021 et l'essor de vols commerciaux et touristiques, l'aventure spatiale est entrée pleinement dans une nouvelle ère. Un New Space marqué par des transformations profondes tant des acteurs que des modes de financement et une concurrence croissante sur le marché des lanceurs. Dans ce contexte de bouleversements, les acteurs publics et privés de la région bordelaise sont bien décidés à ne pas se laisser distancer, voire même à récupérer une longueur d'avance.

Lire aussi 3 mnAvec SpaceHub, la région bordelaise veut tenir son rang dans la mobilité spatiale

L'un des moyens de cette stratégie c'est une nouvelle structure à la croisée du think-tank et de l'accélérateur de projets. Baptisée Way4Space, elle a été officiellement inaugurée ce jeudi 14 octobre par ses six membres fondateurs. Trois collectivités locales : la Région Nouvelle-Aquitaine, Bordeaux Métropole et la ville de Saint-Médard-en-Jalles où est hébergé Way4Space sur 360 m2, juste à côté de la colocation de startups de la deeptech. Et trois entreprises implantées dans la région bordelaise : ArianeGroup, Dassault Aviation et Thales.

De nombreux soutiens et partenaires

"L'espace n'est plus seulement une destination mais de plus en plus un moyen : un moyen stratégique mais aussi un moyen purement commercial. L'enjeu de Way4Space est de réunir des sachants et des inventifs pour imaginer et développer des solutions [...] Nous allons rassembler toutes les bonnes volontés et les bonnes idées venues des industriels, du monde académique (*), des startups mais aussi des acteurs extérieurs au spatial", fait valoir Marc Vales, directeur des programmes spatiaux chez Dassault Aviation.

Piloté par Pierre-André Baudart, cadre d'ArianeGroup, et Gosia Petaux, cheffe de projet au sein d'ADI Nouvelle-Aquitaine, Way4Space disposera à terme d'un budget de 4 millions d'euros, abondé à parité par le public et le privé. La démarche est aussi soutenue par le Cnes (centre national d'études spatiales), l'ESA (Agence spatiale européenne) et le Commandement de l'espace de l'Armée française.

"L'innovation est la raison fondamentale pour laquelle Thales s'intéresse à ce projet qui sera un lieu de démonstration de l'excellence locale [...] L'ambition est d'y développer des succès technologiques et donc des emplois", relève Yannick Assouad, vice-présidente de Thales Avionics. "Au fond, dans le contexte actuel, l'enjeu pour la France et pour l'Europe est de garder un accès à l'espace et pour cela il faut accélérer sur l'innovation", souligne de son côté Alain Rousset, le président du conseil régional.

Trois projets accompagnés

Way4Space poursuivra simultanément trois objectifs : faire émerger des idées et des concepts novateurs sur un temps court ; accélérer des projets de démonstration et organiser un colloque annuel pour les professionnels du spatial. La 1ere édition est programmée les 7 et 8 décembre sur le thème de l'économie de l'espace en Europe, aux Etats-Unis et en Chine.

A terme, la structure doit être capable d'accompagner une dizaine de projets. Pour l'heure, trois sont d'ores et déjà accompagnés :

  • le projet SpaceCase de capsule de rentrée atmosphérique de 600 mm de diamètre pour expérimenter en vol et en microgravité les matériaux, l'aérodynamique, la mécanique de vol ou encore le dérisquage des nouveaux matériaux. Il pourrait être embarqué sur une fusée Ariane 6 dès 2022.
  • le projet OOS (on orbit servicing) vise à développer différents services, applications et moyens d'interventions rapide pour des satellites en orbite basse, notamment pour répondre à des problématiques de désorbitation ou d'allongement de leur durée de vie.
  • un projet extrapreunarial issu d'ArianeGroup pour identifier et développer un service de livraison rapide du dernier kilomètre pour les satellites en orbite basse de moins de 200 kg.

Way4Space, qui sera doté prochainement d'un atelier équipé d'imprimantes 3D et d'outils de création de cartes électroniques et de maquettes, vise aussi à rayonner à l'international et à attirer à Bordeaux des compétences et des profils étrangers.

(*) Parmi les partenaires académiques figurent le CEA, la Fondation Bordeaux université, l'Université de Bordeaux, la chaire Défense & aérospatial de Sciences Po Bordeaux et l'association Hyfar-Ara).

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.