EVBox Bordeaux dans la course mondiale du marché des bornes de recharge rapide

Enquête (2/5). Deuxième volet de notre série de cinq enquêtes sur le business complexe des bornes de recharge électrique, qui sont publiées chaque jour depuis hier jusqu'à vendredi. La Tribune a sélectionné plusieurs pépites françaises qui dynamisent le marché des bornes. C'est notamment le cas d'EVBox Bordeaux dont l'histoire est d’abord celle d’un visionnaire, Éric Stempin, le fondateur d’EVTronic qui avait la conviction dès 2007 que la mobilité électrique ne se développerait que grâce à la charge rapide. Quatorze ans plus tard, le site bordelais, racheté en 2018 par EVBox, est monté en puissance. 5.000 bornes de recharge rapide et ultra-rapide pour véhicules électriques y ont été fabriquées et exportées dans 70 pays. Un gros pôle de R&D y est également adossé.

5 mn

Suite à l'agrandissement du site en novembre 2019, EVBox Bordeaux peut produire jusqu'à 5.400 bornes de recharge rapide et ultra-rapide pour véhicules électriques par an.
Suite à l'agrandissement du site en novembre 2019, EVBox Bordeaux peut produire jusqu'à 5.400 bornes de recharge rapide et ultra-rapide pour véhicules électriques par an. (Crédits : EVBox Bordeaux)

Déjà quatorze ans d'existence pour le fabricant bordelais de bornes de recharge rapide et ultra-rapide créé sous le nom d'EVTronic et rebaptisé EVBox Bordeaux depuis son rachat en 2018 par le groupe EVBox aux Pays-Bas.

"Au départ, son fondateur, Éric Stempin, avait la conviction que la mobilité électrique ne se développerait que grâce à la charge rapide. C'était un visionnaire !", commente Corinne Frasson, directrice d'EVBox France.

Après plusieurs années de développement de technologies pionnières, l'entreprise restera comme la première entreprise à avoir obtenu en Europe la certification CHAdeMO, standard de la recharge rapide. Les premiers gros déploiements de bornes d'une puissance de 50 kW sont intervenus dès 2013 avant que l'année 2016 ne marque un tournant avec l'arrivée de la charge à haute puissance à 200 et 350 kW. "La première a été installée fin 2017 et, pour la petite anecdote, lors de l'inauguration en Allemagne, Éric Stempin avait failli ne pas avoir de voiture électrique", souligne Corinne Frasson.

Accélération de la production et de l'investissement

L'entreprise qui comptait, à ce moment là, 40 salariés avait alors produit 700 bornes. Trois ans plus tard, la production s'élève à 5.000 bornes installées à travers le monde dans plus de 70 pays. Les effectifs ont, par ailleurs triplé, pour afficher 120 collaborateurs. "Il y a eu une grosse accélération en terme de capacité de production et d'investissement depuis le rachat d'EVTronic par EVBox", souligne Corinne Frasson. Telle était d'ailleurs l'ambition affichée par la société qui, face à l'accélération du marché, considérait qu'il était devenu indispensable de s'adosser à un acteur plus grand et complémentaire.

EVBox propose ainsi désormais des bornes en courant alternatif (AC) et continu (DC). "Les bornes à recharge rapide et ultra-rapide pour véhicules électriques ne sont fabriquées qu'à Bordeaux", assure Corinne Frasson qui précise que, si le modèle de véhicule le permet, ces bornes d'une puissance allant jusqu'à 350 kW peuvent recharger jusqu'à 400 km d'autonomie en moins de 15 minutes.

Lire aussi 6 mnVéhicules électriques : EDF déploie ses premiers points de charge réversible V2G en Gironde

Quelque 450 unités sortent désormais chaque mois du site bordelais qui dispose également d'un important pôle de recherche & développement (R&D). Conçue et fabriquée à Bordeaux, une nouvelle borne modulaire est d'ailleurs annoncée pour janvier 2022. Elle est actuellement en phase de bêta-test. L'idée ? Permettre une augmentation de puissance graduelle par modules, de 90 à 240 kW.

"En R&D, les collaborateurs travaillent en particulier sur le design intérieur et extérieur des produits. Ils réalisent des tests. Une chambre climatique a, par exemple, été mise en place il y a quelques mois pour voir comment la borne se comporte sous des chaleurs extrêmes mais aussi quand il fait froid ou humide. Une partie de l'équipe travaille également sur le logiciel embarqué, précisément sur la couche logicielle qui envoie les informations de la borne vers le cloud", développe Corinne Frasson.

Une usine bientôt aux États-Unis

L'enjeu, pour le groupe ne consiste pas à rester au niveau de la concurrence mais à devenir le leader mondial du marché des bornes électriques. "À ce stade, nous sommes le leader européen de la recharge", rappelle Corinne Frasson. D'où l'accent mis sur la R&D dans un contexte de développement très rapide de cette industrie. Et dans cette course mondiale, le site bordelais constitue pour le groupe "une pépite, un pool d'expertise et de savoir-faire très rares en matière d'électronique de haute puissance et de recharge rapide", assure Corinne Frasson.

Lire aussi ACC, l'Airbus des batteries électriques, "vise 10 % du marché européen à horizon 2028/2029"

Au moment du rachat, il n'a d'ailleurs pas été question de déménager l'usine, toujours pour une question de savoir-faire mais aussi de stratégie. "La France va être l'un des trois plus gros marchés européens", insiste Corinne Frasson. Le site a ainsi été modernisé et agrandi en novembre 2019. Éric Stempin est, quant à lui, toujours présent dans l'entreprise en tant que directeur de l'innovation.

"EVBox Bordeaux fait, par ailleurs, un petit", révèle Corinne Frasson. Une usine de fabrication de bornes à recharge rapide et ultra-rapide est annoncée aux États-Unis. "Le design sera toujours fait à Bordeaux mais, en matière d'empreinte CO2, cela avait du sens de lancer de la fabrication sur le continent américain." En attendant, le site bordelais continue d'embaucher des profils techniques, techniciens et ingénieurs.

EVBox Bordeaux

[Le site bordelais a été modernisé et agrandi en 2019. Crédit: EVBox Bordeaux.]

Lire aussi Orano Mining veut créer une filière française de recyclage des batteries en Haute-Vienne

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.