Quand Kanopée Koncept et Ice App vantent la RSE par le prisme du jeu

Promouvoir et accompagner les démarches de responsabilité et de transition écologique de l’écosystème bordelais par le jeu. Tel était l’objectif du concours organisé par les startups bordelaises Kanopée Koncept et Ice App et auquel ont participé une vingtaine d’entreprises et de collectivités de la métropole. Le message : la sensibilisation des collaborateurs aux enjeux est primordiale avant l’action pour la réussite d’une politique RSE.

4 mn

La clôture du concours dans la serre Kanopée Ladéra de Kanopée Koncept dans la métropole bordelaise.
La clôture du concours dans la serre Kanopée Ladéra de Kanopée Koncept dans la métropole bordelaise. (Crédits : Kanopée Koncept)

Trente équipes de deux personnes, soit 60 personnes salariées ou responsables d'une vingtaine d'organisations de la métropole bordelaise ont joué le jeu début mai. Sur la base du volontariat, elles ont participé à un concours  organisé par Kanopée Koncept et Ice App sur la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) et la transition écologique. Le but ? Promouvoir et accompagner les démarches de RSE et de transition écologique de l'écosystème bordelais. Pour les startups organisatrices, incubées à Bordeaux Technowest, cet événement virtuel aura aussi permis de mettre en pratique les synergies de leurs activités respectives.

"Kanopée Koncept, qui se positionne sur l'agriculture urbaine via la création d'espaces végétalisés productifs, est davantage sur l'action, tandis que chez Ice App, nous intervenons sur le volet formation et sensibilisation aux enjeux de la transition en utilisant le prisme du jeu qui enlève le côté moralisateur. L'idée, au travers de ce jeu, était de montrer que les axes de formation et d'action ne vont pas l'un sans l'autre. Mais la compréhension constitue la première brique", insiste Mathieu René, fondateur d'Ice App.

Par ailleurs, alors que "très souvent dans les entreprises, la politique RSE est verticale", Ice App vise avant tout les collaborateurs. Concrètement, pendant le concours, les équipes ont ainsi eu accès à une bibliothèque de fiches pédagogiques et répondaient, quand elles le souhaitaient, à des quiz sur le changement climatique, l'alimentation, la mobilité et le numérique. Des quizz qui se jouaient parfois en duel.

Apprentissage et teambulding

"Les questions n'étaient pas si simples que cela, ce qui est plutôt bien pour améliorer nos connaissances", témoigne Damien Dubos, chargé de mission finance durable au Crédit Mutuel du Sud Ouest, qui précise que ce jeu s'inscrivait dans une volonté d'acculturer les collaborateurs à la RSE dans le but de changer les mentalités. Sa mission consiste, en ce qui le concerne, à accompagner la transition dans les activités de la banque. "En tant qu'établissement financier, nous avons un rôle à jouer dans la réorientation des fonds et des investissements vers plus d'impact sur notre environnement et la société sur le long terme."

Lire aussi 5 mnEt si la crise boostait enfin la qualité de vie au travail ?

Mais, au-delà de la compréhension de enjeux de transition, ce jeu restera comme une occasion de réunir des collaborateurs. "La direction nous l'a présenté comme une occasion de nous réunir entre consultants qui ne nous voyons pas au quotidien", explique Kévin Almanini chez Loom Consulting, qui ne connaissait justement pas son binôme. "L'idée était de combiner les deux : fédérer les équipes autour de l'engagement RSE. Cela va d'ailleurs lancer des sujets, en particulier sur le chauffage ou la climatisation", témoigne, pour sa part, Amandine Monnet, de la CCI Nouvelle-Aquitaine.

Vers une intégration de la RSE dans les activités

Côté organisateurs, Mathieu René retient deux enseignements :

"Tout d'abord, la RSE n'est pas réservée aux grands groupes mais à des entreprises de toutes tailles, quelle que soit leur activité. Par ailleurs, sur un an, nous avons vu une évolution très nette, c'est-à-dire que là où la RSE était plutôt prise en compte à côté de l'activité principale, aujourd'hui les questionnements portent sur la manière dont la RSE va être intégrée à l'activité. La question à se poser c'est donc comment je tiens compte, dans mon objectif global, bien sûr d'une rentabilité économique, mais aussi d'autres aspects. La RSE n'est plus dissociée de l'activité commerciale et nous pouvons nous en réjouir", relève Mathieu René.

Après deux années de R&D, Ice App a débuté la commercialisation de sa plateforme qui comporte 300 fiches pédagogiques pour expliquer les enjeux de la transition. Après ses premières ventes auprès d'entreprises et d'écoles du supérieur, son dirigeant vise un déploiement à l'échelle locale et nationale.

Lire aussi 7 mnComment les entreprises vivent-elles le télétravail en Nouvelle-Aquitaine ?

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.