Le groupe d'enseignement bordelais Next-U Education lève 2,6 millions d‘euros

 |  | 524 mots
Lecture 3 min.
L'Escen Bordeaux a ouvert il y a 10 ans dans le quartier des Chartrons.
L'Escen Bordeaux a ouvert il y a 10 ans dans le quartier des Chartrons. (Crédits : Escen Bordeaux)
Il accueille aujourd’hui 400 étudiants dans le domaine du digital et vise la barre du millier. Dix ans après la création à Bordeaux de l’école de e-commerce, l’Escen, le groupe d’enseignement supérieur Next-U Education a levé 2,6 millions d’euros pour booster sa croissance et renforcer son maillage territorial français.

Créé il y a dix ans à Bordeaux avec la naissance de l'Ecole supérieure de commerce et d'économie numérique (Escen) positionnée sur le e-commerce, le groupe d'enseignement supérieur Next-U Education, qui délivre des diplômes d'Etat, vient de lever 2,6 millions d'euros auprès de Turenne Groupe et GSO Innovation. Objectif : remettre à niveau ses campus en croissance entre 18 % et 40 % depuis deux ans, booster les budgets de développement et ouvrir de nouveaux campus en propre dès septembre 2022. Le tout en restant à l'affût de potentielles opérations de croissance externe.

Après Bordeaux, puis Paris et Lyon, la direction du groupe regarde désormais du côté de Lille, Nantes, Aix-en-Provence, Toulouse ou Montpellier.

"Accompagnés par Réseau Entreprendre après avoir été lauréats d'un programme il y a dix ans, nous avons développé les trois premiers campus. Puis nous avons monté un programme de croissance en considérant que des secteurs en tension pourraient faire émerger des métiers particuliers dans le domaine du numérique. Nous avons ainsi isolé le tourisme, le vin et le spiritueux, la programmation informatique et le management sectoriel, et une fois validée cette collection d'écoles (*), la question de la levée de fonds s'est posée pour passer à l'étape supérieure", explique à La Tribune Eric Combalbert, le PDG du groupe.

Lire aussi : Comment Kedge veut atteindre 170 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2025

Un positionnement stratégique

Alors que le groupe Next-U Education s'est constitué en partant du constat que les compétences liées au numérique, de plus en plus demandées par les entreprises, n'étaient pas traitées dans les formations existantes des écoles de commerce traditionnelles, Eric Combalbert reconnait ne s'être pas trompé.

"Il y a dix ans, nous avions un positionnement très innovant mais la réalité du numérique est bel et bien devenue banale. Ceci étant dit, notre rattachement à France Compétences (anciennement RNCP) nous oblige à garantir que les étudiants sortent de l'école avec des compétences attendues sur le marché du travail. Donc, en fonction des nouveautés qui sortent, nous sommes capables d'adapter le programme pendant l'année. Notre force, c'est aussi le poids de l'international pendant la formation. Dès la première année, tous les étudiants ont obligatoirement deux mois de cours à l'étranger par an", insiste Eric Combalbert.

Chaque campus propose toutes les formations du groupe, tout en s'adaptant au territoire. Ainsi, si l'enseignement autour du vin est particulièrement légitime à Bordeaux, à Paris, Magnum Institute est davantage tourné vers le négoce. Cette année, 400 étudiants sont inscrits dans une école du groupe, l'objectif étant de dépasser la barre des 1.000. Coût de la formation : entre 7.500 et 9.600 par an. L'établissement assure que 96 % des diplômés trouvent du travail en moins de six mois avec un salaire d'entrée de 32 à 34.000 euros brut annuel.

(*) Atlas Institute (L'école des nouveaux tourismes), Bachelor Institute (L'école de Management spécialisé), Escen (La Grande École du Web Business), Magnum Institute (Wine & Spirit Business School), WebTech (L'école d'informatique internationale).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :