Avec 33 destinations estivales au départ de Bordeaux, Ryanair affiche son optimisme

 |  | 553 mots
Lecture 3 min.
La compagnie low-cost Ryanair a ouvert une base à Bordeaux en juin 2019.
La compagnie low-cost Ryanair a ouvert une base à Bordeaux en juin 2019. (Crédits : SA ADBM / Agence Mediacrossing)
La compagnie low-cost Ryanair proposera une desserte record au départ de Bordeaux cet été avec 33 destinations dont trois nouvelles. Le leader européen, qui opère également depuis cinq aéroports néo-aquitains, mise sur les progrès de la vaccination pour relancer l'activité aérienne et afficher une confiance proche de la méthode Coué.

Alors qu'Emmanuel Macron s'exprime ce mercredi 31 mars sur la situation sanitaire alarmante de la pandémie de Covid-19 en France, Ryanair affiche un optimisme à toute épreuve. La compagnie aérienne low-cost, leader en Europe, avec 149 millions de passagers transportés en 2019 avant de tomber à 52 millions en 2020 (-65 %), espère atteindre les 200 millions de passagers d'ici 2026 et met les bouchées doubles dès cette année. Ryanair vient ainsi de commander 210 Boeing 737 Max, dont 24 seront livrés dans les prochains mois, et dévoile des plans très ambitieux pour la période estivale.

"Les prochains mois seront difficiles, particulièrement avril et mai, mais nous restons optimistes sur la suite avec une croissance forte des politiques de vaccination dans les pays européens qui vont suivre l'exemple du Royaume-Uni et d'Israël. Il y a aura évidemment beaucoup de réservations de dernières minutes mais je ne crois pas que nous faisons un pari risqué : les signes positifs des conséquences de la vaccination sont réels et encourageants", assure ainsi Jason McGuinness, directeur commercial de Ryanair.

La compagnie irlandaise, qui opère depuis 24 aéroports français et compte quatre bases à Bordeaux, Toulouse, Paris et Marseille, a détaillé son offre estivale depuis Bordeaux qui atteindra un niveau jamais atteint. Pas moins de 33 destinations seront ainsi desservies par Ryanair depuis la Gironde dont trois nouvelles villes : Figari (Corse), Agadir (Maroc) et Minorque (Espagne). De quoi opérer 88 vols par semaine et proposer une capacité supérieure de 4 % à celle de l'été 2019. En 2019, Ryanair avait convoyé 500.000 voyageurs vers et depuis Bordeaux. Pas sûr que cette relance volontariste soit vue d'un bon œil par les élus écologistes de la majorité à Bordeaux et Bordeaux Métropole qui critiquent vertement le boom du low-cost ces dernières années.

Lire aussi : L'aéroport de Bordeaux redémarre pour les fêtes, le projet Tarmaq sur les rails sans les Verts

Ryanair

Les dessertes de Ryanair au départ de Bordeaux pour l'été 2021. Cliquez sur l'image pour l'agrandir (crédits : Ryanair).

Au-delà de la base de Bordeaux-Mérignac et de ses 60 salariés, Ryanair dessert également les aéroports de Bergerac, Biarritz, La Rochelle, Limoges et Poitiers. "Nous allons continuer à détailler la relance des vols estivaux opérés par Ryanair depuis la France dans les prochaines semaines, y compris pour les aéroports de Nouvelle-Aquitaine", assure Jason McGuinness, qui revendique la politique tarifaire la plus accessible d'Europe avec un tarif moyen de 37 euros par trajet, contre 131 euros en moyenne pour ses principaux concurrents.

"Le trafic passager à Bordeaux restera très raisonnable cette année mais Ryanair y proposera l'offre la plus étoffée cet été et c'est un signe positif pour l'aéroport de Bordeaux de pouvoir compter sur le soutien de Ryanair pour relancer l'activité", salue Jean-Luc Poiroux, le directeur du développement de l'aéroport de Bordeaux-Mérignac. Face à une baisse du trafic de -80 % depuis début 2021, la plateforme a supprimé un quart de ses effectifs dans le cadre d'une rupture conventionnelle collective qui concerne 55 départs. De son côté, avec l'arrêt de la navette vers Paris-Orly, Air France supprime au moins 130 postes à Bordeaux, suscitant l'inquiétude des élus de Bordeaux Métropole.

Lire aussi : L'aéroport de Bordeaux se sépare d'un quart de ses effectifs

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :