Plaxtil innove en fabriquant du plastique recyclable avec des masques

 |  | 416 mots
Les masques décontaminés et broyés sont utilisés par la société Plaxtil pour fabriquer des objets en plastique.
Les masques décontaminés et broyés sont utilisés par la société Plaxtil pour fabriquer des objets en plastique. (Crédits : Plaxtil)
La startup Plaxtil, créée en octobre 2019 à Châtellerault dans la Vienne, a lancé la première solution circulaire de recyclage des masques de protection. Spécialiste des matières, elle les transforme en polymères pouvant se substituer au plastique standard. Plaxtil fabrique ainsi des ouvre-portes, des visières ou encore des cintres eux-mêmes recyclables.

"Nous ne sommes pas obligés de jeter, brûler ou créer une nouvelle pollution. Arrêtons de dire que les masques ne sont pas recyclables. C'est une aberration", lance Olivier Civil, cofondateur de Plaxtil. Cette startup de Châtellerault dans la Vienne a en tout cas trouvé la solution. "De la même manière que nous sommes capables d'utiliser les tissus et vêtements non recyclables pour la fabrication d'objets en polymères, nous pouvons réutiliser les masques en ajoutant une étape, celle de la...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :