Marché de l'emploi : "Développer son réseau, c'est d'abord un état d'esprit" (5/7)

 |   |  463  mots
Laetitia Lemoine pilote « Madame Toutlemonde est une bombasse », cabinet de conseil à la création d'entreprise dans le secteur du bien-être, et a cofondé en 2017 « Réseau + ».
Laetitia Lemoine pilote « Madame Toutlemonde est une bombasse », cabinet de conseil à la création d'entreprise dans le secteur du bien-être, et a cofondé en 2017 « Réseau + ». (Crédits : Agence APPA)
Laetitia Lemoine est la fondatrice de « Madame Toutlemonde est une bombasse », une agence de conseil à la création d'entreprise dans le secteur du bien-être, et cofondatrice de « Réseau + », un réseau de recommandations professionnelles. Elle donne également des formations sur les réseaux professionnels pour l'association Force Femmes à Bordeaux. Elle donne quelques clés pour bien réseauter.

Comment s'intégrer professionnellement à Bordeaux ?

Bordeaux est une ville où il fait bon être recommandé. Heureusement, si on vient les voir, les Bordelais sont plutôt ouverts à la rencontre et prêts à faire des recommandations. Il ne faut donc pas avoir peur d'aller vers les gens, de les contacter directement pour solliciter une rencontre, de participer aux nombreux évènements de networking... Savoir développer son réseau professionnel, ce n'est pas inné, c'est une compétence qui s'apprend en pratiquant ! Mais plus qu'une technique c'est d'abord un état d'esprit dans la manière de se présenter et d'être ouvert à l'autre. Il faut avoir envie de s'intéresser aux autres avant soi-même. C'est un savoir-faire et un savoir-être.

Faut-il privilégier un réseau physique ou les réseaux sociaux ?

L'un ne va pas sans l'autre parce que ce sont des vases communicants. Un réseau social n'a du sens que s'il permet la rencontre physique. Ce rôle d'intermédiaire est d'ailleurs sa principale force en facilitant et en démultipliant les possibilités de rencontres humaines. A Bordeaux, les réseaux humains sont très développés, il faut donc en profiter. Mais attention a bien choisir le réseau, social ou humain, qui vous correspond au niveau professionnel et personnel mais aussi dans son mode de fonctionnement.

Quelles sont vos astuces pratiques pour bien « réseauter » ?

Pour s'intégrer dans un réseau, il faut s'y impliquer régulièrement et dans la longueur. Ce n'est pas en allant à une seule rencontre que vous serez reconnue ! Il est aussi très efficace de proposer de rendre des services, de donner un coup de main sur tel ou tel sujet, de recommander telle ou telle personne, etc. Cette implication est vitale ! Enfin, il faut envisager son réseau comme une relation d'amitié, c'est-à-dire que le réseau, ça s'entretient et ça doit s'envisager à long terme. Les résultats concrets ne seront pas forcément immédiats. D'où l'importance de s'impliquer dans le temps : ce sont des contacts que l'on sème pour l'avenir.

Pour ce qui est des astuces pratiques, on peut appliquer la règle des 5 C lors d'une prise de contact : Complimenter, sincèrement, son interlocuteur ; avoir de la Curiosité pour l'autre ; affirmer sa Crédibilité professionnelle ; faire Court dans sa présentation ; et proposer un Contact futur, par exemple un rendez-vous bilatéral pour pouvoir échanger et faire connaissance plus en profondeur que lors d'une soirée de networking.

--------------

Cet article est le 5e d'une série de 7 déjà parus dans le dossier dédié à l'emploi des femmes dans la métropole bordelaise, en kiosque le 23 mars dernier. Le site de La Tribune les publie au rythme d'un par jour

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/04/2018 à 17:11 :
Suite à mon expérience, il est très intéressant de se rapprocher de la chambre de commerce et des structures de formations pour une idée globale dans les secteurs concernés. Connaître les demandes et les prévisions de la région. Mais j’imagine que vous l’avez sinon fait, mais programme. Bravo 👍👏🏻

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :