Nobatek/INEF-4 investit 8 millions d'euros pour innover dans l'isolation thermique

 |   |  649  mots
Point central de la transition énergétique, l'isolation thermique des bâtiments est encore loin de ses objectifs.
Point central de la transition énergétique, l'isolation thermique des bâtiments est encore loin de ses objectifs. (Crédits : Reuters)
Mise en avant depuis des années dans le cadre de la transition énergétique, l'isolation thermique des bâtiments, à commencer par celle des logements, est encore loin des objectifs attendus. Au point que l'Etat, via le programme d'investissements d'avenir (PIA) et Nobatek/INEF-4, s'engage auprès des acteurs du secteur du bâtiment. Objectif : lancer le développement d'une démarche innovante permettant de massifier les travaux de rénovation thermique, de garantir leur bonne fin et d'améliorer les performances des entreprises du secteur sur le plan technique.

Nobatek/INEF-4, dont le siège social se trouve à Anglet (Pyrénées-Atlantiques), et aussi installé notamment sur le campus universitaire de Bordeaux, à Talence, s'est vu crédité en juin dernier par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche d'un budget de huit millions d'euros sur la période 2020-2023, dans le cadre du programme d'investissements d'avenir (PIA), pour accélérer la transition énergétique dans le secteur du bâtiment. Centre de recherche appliquée, Nobatek est devenu Institut national pour la transition énergétique et environnementale (ITE), quand il a fusionné avec la plateforme INEF-4, inaugurée en 2014 par Arnaud Montebourg, alors ministre de l'Economie, et Alain Rousset, président de la région Aquitaine.

Lire aussi : Le stockage...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :